Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Zepp-LaRouche, Cheminade et Amelia Boynton-Robinson à Berlin

La rédaction
visites
852

Après Lyndon LaRouche, son épouse Helga Zepp-LaRouche, présidente du Mouvement des droits civiques/Solidarité (BüSo) en Allemagne, et Jacques Cheminade, président de Solidarité et Progrès en France, ont évoqué à leur tour la crise économique et sociale en Europe, dans ses dimensions épistémologiques et culturelles.

Mentionnant la débâcle du budget de l’UE et le rejet de la Constitution européenne, Mme Zepp-LaRouche a insisté sur l’importance de rétablir des monnaies nationales, car la souveraineté des Etats en matière monétaire et de crédit est un préalable à toute politique de croissance économique. En bâtissant une nouvelle alliance transatlantique, l’Allemagne doit faire revivre sa meilleure tradition culturelle, celle de « Schiller, des Humboldt et des réformateurs prussiens ; les relations entre les intellectuels de la Prusse et de l’Amérique au XIXème siècle constituèrent la seule tentative sérieuse de véritable partenariat transatlantique (...). Cette renaissance culturelle doit rejeter une fois pour toutes les axiomes de la révolution culturelle de l’Ecole de Francfort et du Congrès pour la liberté de la culture (CLC). »

Cheminade a ensuite brossé un tableau de la situation dramatique en France, où un Nicolas Sarkozy ambitieux et arrogant cherche à exploiter les violences dans les banlieues pour imposer un Etat policier bonapartiste. Dans ce contexte, la candidature de Cheminade à la présidentielle de 2007 représente le seul vrai défi au ministre de l’Intérieur. Derrière la crise politique, cependant, se profile une crise culturelle, et c’est dans le cartésianisme que le pessimisme culturel puise ses racines. D’où la nécessité, pour la France également, d’une renaissance culturelle s’appuyant sur la tradition humaniste et républicaine de Rabelais, Colbert et Lazare Carnot.

A la suite de ce séminaire, le BüSo a tenu une conférence sur « Le rôle des PMI et la préservation de l’Etat social », à laquelle assistèrent quelque 200 personnes, dont de nombreux entrepreneurs ainsi qu’une large délégation du Mouvement des jeunes larouchistes. Parmi les orateurs, on retrouvait Helga Zepp-LaRouche et Amelia Boynton-Robinson, la « grande dame » du Mouvement des droits civiques américain, qui est également vice-présidente de l’Institut Schiller. Elle retraça pour un public captivé sa lutte inlassable pour le respect des droits civiques de tous les Américains et, depuis son association avec Lyndon LaRouche, de l’humanité tout entière. Un débat animé s’ensuivit, ponctué par des interventions de différents chefs d’entreprises, diplomates et militants du LYM. 

Contactez-nous !