www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Empire britannique

Nouvelle Solidarité N°8/2013 : C’est l’Empire britannique, imbécile !

573 visites

C’est fou à quel point un « petit journal », sur 8 pages et sans publicité, peut être intéressant !

• EDITORIAL DE JACQUES CHEMINADE : Croissance (p. 1)

JPEG - 243 ko

• APRES MARGARET THATCHER, ENVOYONS L’EMPIRE BRITANNIQUE EN ENFER. Nous venons d’enterrer Margaret Thatcher, Premier ministre britannique de 1979 à 1990. Une question demeure : pourrons-nous enterrer avec elle l’Empire britannique, ce cheval fou qu’elle a lâché à toute allure contre la planète, pour briser toutes les lois et institutions républicaines acquises de haute lutte par Franklin Roosevelt contre la City de Londres et Wall Street, et par tout ceux qui plus tard ont vaincu le nazisme ? Dossier préparée par Christine Bierre : Dame de velours pour la finance folle ; Dame patronnesse du « terrorisme » islamique ; Dame verte de l’imposture climatique. Thatcher jouait l’orgue de barbarie dont Blair était le singe, commentaire du cinéaste Ken Loach. (p. 2)

• NOS ACTIVITES : Madame Rabault, les Français veulent des vraies banques, pas des casinos universels ! Par Alexandra Noury, militante S&P, Rennes. (p. 8)

• GLASS-STEAGALL AU CŒUR DU PRINTEMPS AMERICAIN. Récit de la candidate larouchiste Diane Sare sur le retournement spectaculaire de l’opinion publique américaine. Avec les coupes dans la santé et les retraites, le renflouement sans fin des banques d’affaires de New York et de la City de Londres, avec les assassinats ciblés par drone, l’illusion Obama s’effondre. Citoyens et législateurs se mobilisent pour séparer les banques. (p. 4)

• DU BAIL-OUT AU BAIL-IN. Crise bancaire, de l’assouplissement au vol quantitatif. Par Karel Vereycken. Une chronologie des étapes ayant précédé la rupture brutale que représente le « modèle » chypriote : au lieu de renflouer les banques insolvables avec l’argent du contribuable (bail-out) on confisque directement l’argent sur leur compte en banque ! (p. 7)

• CONFERENCE DE L’INSTITUT SCHILLER. Cette nécessité qui nous oblige à atteindre la liberté ! La dernière chance pour l’Humanité. La conférence qui s’est tenue en Allemagne les 13 et 14 avril fut un grand succès. 350 personnes d’une trentaine de nationalités se sont rassemblées dans la ville de Flörsheim pour délibérer sur les graves crises et les grands défis auxquels l’humanité doit faire face dans les mois et années à venir. Parmi eux, près d’une centaine de Français.
— Lyndon LaRouche : Une vision stratégique des Etats-Unis (p. 3) ;
— Diane Sare : La révolution Glass-Steagall aux Etats-Unis, c’est maintenant ! (p. 4) ;
— Walter Jones : Sans le Glass-Steagall, le monde n’a aucune chance ! (p. 4) ;
— Daisuke Kotegawa : Deux décennies de perdues pour l’UE et les Etats-Unis ? (p. 5) ;
— Cui Hongjian : Confusius et la Chine d’aujourd’hui (p. 5) ;
— Helga Zepp-LaRouche : Eliminons l’oligarchisme, maladie infantile de l’humanité. (p. 6) ;
— Antonella Beinaudi : L’homme est une fulguration créatrice de l’Univers (p. 6) ;
— John Sigerson : Que tout ce travail n’ait pas été en vain ! (p. 6) ;
— Liliana Gorini : Revenons au diapason de Verdi. (p. 6) !

• ART & SCIENCE AU PEUPLE : Renouer avec le sens du collectif. Yannick Caroff revient sur l’impressionnante performance du Requiem de Mozart par des militants de l’Institut Schiller rejoint par des musiciens professionnels lors de la Conférence de Flörsheim en Allemagne. (p. 6)

• ELECTION LEGISLATIVE. Les Français d’Amérique du Nord privés d’information ! Communiqué de Solidarité & Progrès. USA21.tv et Canada21.tv, deux chaînes de web TV produites par la société privé Mondissimo et destinées aux francophones d’Amérique du Nord ont décidé de ne pas couvrir les candidats à l’élection législative partielle du 25 mai 2013 dans la première circonscription des Français de l’étranger (Etats-Unis et Canada). Face au sarkozyste Frédéric Lefebvre, le candidat de S&P, Karel Vereycken se bat pour élever le débat. (p. 8)

• L’ETAT VEUT RUINER JACQUES CHEMINADE ET SOLIDARITE & PROGRES. SOYEZ 20 000 DONATEURS POUR LA CONTRE-ATTAQUE ! Le ministère de l’Intérieur vient de saisir le remboursement présidentiel de Jacques Cheminade.

Cette saisie porte atteinte à l’égalité républicaine et à la pluralité démocratique.
Lors de l’élection présidentielle de 1995, le compte de campagne de Jacques Cheminade a été invalidé par le Conseil constitutionnel présidé par Roland Dumas. Depuis, l’Etat lui réclame le remboursement des 150 000 euros qu’il lui avait avancés pour sa campagne, plus 20 000 euros d’intérêts, soit 170 000 euros. A l’époque, le Conseil constitutionnel a jugé irréguliers les prêts de particuliers reçus par sa campagne, au motif qu’ils étaient sans intérêts. Un jugement sans fondement : le code civil lui-même définit le prêt par l’intention de rembourser et pas du tout par la présence d’intérêt ! Le responsable de cet artifice, Roland Dumas, a reconnu depuis qu’il avait fait valider la même année les comptes de Balladur et de Chirac alors que ceux-ci étaient, eux, véritablement irréguliers !

Lors de la procédure, Jacques Cheminade ne fut pas autorisé à se défendre lors d’une audience et n’avait aucune possibilité de faire appel du jugement du Conseil constitutionnel. Deux droits fondamentaux que garantit pourtant la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

La saisie de cet argent, qui devait permettre de rembourser les prêts que son parti avait consentis à sa campagne, est une véritable sanction politique et financière contre Jacques Cheminade et met en péril Solidarité & Progrès, le mouvement politique qu’il a fondé. A travers le remboursement des frais de campagne, c’est l’égalité républicaine et la pluralité démocratique qui sont en jeu.

REAGISSEZ IMMEDIATEMENT : En faisant un don à Solidarité & Progrès, en signant la pétition sur change.org et en mobilisant vos réseaux pour faire pareil. Les banques veulent le faire taire. Grâce à vos dons, il pourra parler ! (p. 8)

Abonnez-vous !

Nouvelle Solidarité est entièrement conçu et produit par des militants et des bénévoles.

A vous de le faire exister :

  1. en vous abonnant,
  2. en adhérant (en ligne) à Solidarité et Progrès
  3. en mensualisant vos dons.
  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Page spéciale
Guerre mondiale, il est minuit moins cinq

La City et Wall-Street fomentent la guerre pour éviter la refonte des institutions financières. Il nous faut changer la donne afin d’empêcher que la situation dégénère en catastrophe nucléaire.

En savoir plus
Le choix de l'auteur
Autres articles
Plus d'articles

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet