Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Régionales : Bretagne, phare du nouveau monde poursuit sur sa lancée...

La rédaction
visites
1261

Marier l’international et le local dans une seule campagne ? Pas facile ! Mais la liste S&P aux régionales, Bretagne phare du nouveau monde semble être en passe de le réaliser.

Sur le terrain, les militants allant de villes en villages et de portes en portes, rapportent que les bretons sont prêt à s’enthousiasmer pour un projet d’avenir, dès lors que l’on ne leur ment pas sur la gravité de la crise. « Tordre le cou au système financier qui gouverne le monde », lance Julien Petit, tête de liste dans les Côtes d’Armor, dans les colonnes de Ouest-France, « II n’y aura pas de politique régionale, tant que nous n’en aurons pas fini avec l’argent roi ».

« Que peut notre région face à la crise ? » demande Alexandre Noury, tête de liste régionale dans une tribune publiée par le grand quotidien régional, et répond : « Nous nous battons pour qu’elle garde son droit à l’initiative. L’initiative, c’est devenir un groupe de pression à l’échelle de la France et de l’Europe pour redonner au travail priorité sur la spéculation et les cartels. L’État doit arracher l’euro aux banques et aux sociétés d’assurance et émettre de la monnaie pour de bons projets, pas pour renflouer les financiers. La Bretagne peut-elle jouer un rôle décisif dans ce changement ? Nous répondons oui, en donnant l’exemple. »

Comment ? « II faut orienter nos capacités de production vers les industries du futur », répond Alexandre Noury dans Ouest-France. « Nous voulons créer un réseau circulaire en aérotrain, un mode de transport sur coussins d’air, qui mettrait chaque grande ville de la région à moins d’un quart d’heure les unes des autres. » Idem pour la problématique énergétique : « Dans dix ans, il sera possible de construire dans la région des réacteurs nucléaires de 4e génération, beaucoup plus sûrs. Il faut mettre un terme aux énergies éoliennes et solaires qui ne produisent pas suffisamment. » Et lorsque un journaliste demande à Julien Petit si ce n’est pas trop choquant de défendre le nucléaire, il prévient « Nous ne sommes pas là pour séduire ! »

Pour vous faire une bonne idée du projet Bretagne, phare du nouveau monde, regardez l’émission diffusée hier par TV Rennes 35 :

 » Toute la campagne Bretagne, phare du nouveau monde

Contactez-nous !