Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité

Austérité magique et pacte d’irresponsabilité

visites
431
commentaire

A la place de François Rebsamen, ne fallait-il pas plutôt embaucher un exorciste comme ministre du Travail ? Car cet ami proche d’Hollande, déjà surnommé « Pactman », sera chargé d’imposer à la France le fameux « pacte de responsabilité », désormais enjolivé d’un « pacte de solidarité ».

Sur le papier, il s’agit d’un effort en faveur de la compétitivité, obtenu en baissant les charges et les impôts des entreprises afin de susciter des investissements, de la croissance et surtout des emplois. L’axiome sous-jacent nous renvoie au XIXe siècle, lorsqu’on s’illusionnait à croire que « si les riches étaient plus riches, ils dépenseraient plus » et feraient donc tourner la machine économique. En réalité, cette réforme n’est que le pendant de la cure d’austérité à l’espagnole que la Troïka compte inexorablement imposer à la France.

Immédiatement après les municipales, avant même la tenue du premier conseil des ministres, le commissaire européen Olli Rehn a rappelé que « La France a déjà profité (…) de deux reports du calendrier ». Le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem, l’homme qui, en tant que président de l’Eurogroupe, a organisé la confiscation des dépôts des Chypriotes, souligne pour sa part que la France « doit remplir ses obligations et mener les réformes qu’elle s’est engagé à réaliser » : ramener le déficit public à 3 % du PIB (alors qu’il est à 4,3 %) et la dette à 60 % (alors qu’elle atteint 93,5 %).

En clair, pour tenir cette équation folle, il faut 50 milliards d’euros de coupes budgétaires d’ici 2017 dans le budget de l’État central, la protection sociale et pour 10 milliards d’euros dans les budgets des collectivités locales. Le rapport Malvy-Lambert qui a été remis à l’Élysée préconise un gel des dépenses locales d’ici à 2017. Et si les maires n’arrivent pas à ajuster leurs besoins aux possibilités budgétaires, on mettra les collectivités locales sous tutelle, ce qui est contraire à la Constitution.

Faute de cette austérité magique, les agences de notations et « les marchés » (c’est-à-dire les banques) sortiront leur arme de destruction massive : les taux d’intérêts de la dette française, dont l’explosion conduira rapidement la France à la faillite.

Avec le fusil des taux sur la tempe, Hollande a cédé une fois de plus… sans oublier sa réélection. Qui de mieux que son ami Manuel Valls pour devenir le Torquemada des temps modernes ? En imposant une politique résolument antisociale, ce dernier se rendra suffisamment impopulaire pour perdre les prochaines présidentielles…

Bien que Valls soit un néophyte en économie, sa nomination a été bien accueillie dans les sphères financières. Dès le premier avril (sans ironie), les stratégistes de la Société générale, une de nos banques casinos, championne toute catégorie en spéculation boursière, se sont félicités de sa nomination, estimant qu’elle favorisera la poursuite de la détente des coûts de financement de l’Etat. « Le nouveau Premier ministre est largement considéré comme étant à la droite du Parti socialiste, c’est-à-dire proche du centre de l’éventail politique français. On l’appelle parfois le ’Tony Blair du PS’ », écrivent-ils.

JPEG - 38.7 ko

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide