Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

AccueilActualité

Bassam Tahhan : où va le Proche-Orient ?

La rédaction
visites
1654
commentaire

Vague de changements très importante au Proche-Orient depuis que les forces loyalistes de Bachar al-Assad s’imposent à nouveau en Syrie et chassent les agresseurs djihadistes.

Du côté des Frères musulmans et de ceux qui les ont financés : ça déménage ! Exit l’Emir du Qatar, Al-Thani et son Premier ministre, HBJ, qui avaient joué le rôle de pompes a finance des régimes des Frères musulmans en Égypte, en Tunisie, ailleurs. Exit le Président Mohamed Morsi en Egypte. Et son ami Erdogan en Turquie n’en mène pas large.

Est-ce au nom d’une meilleure politique cependant ? Les Occidentaux ont-ils décidé enfin de cesser de s’appuyer sur les Monarchies arriérées du Golfe, pour imposer leur politique au Proche-Orient ?

C’est le thème directeur de cet entretien à bâtons rompus entre Christine Bierre de Solidarité & Progrès, et Bassam Tahhan, porte-parole du Rassemblement pour la Syrie.

Première partie :

Deuxième partie :

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La City et Wall-Street fomentent la guerre pour éviter la refonte des institutions financières. Il nous faut changer la donne afin d’empêcher que la situation dégénère en catastrophe nucléaire.

En savoir plus

Don rapide