www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Santé publique

Belgique : les Flamands séduits par le triage des malades

692 visites | 1 commentaire

D’après SenNetMagazine, un nombre croissant de Flamands veut économiser sur les malades en phase terminale ou dans le coma et sur les personnes âgées de plus de 85 ans.

Selon une étude commanditée par les Mutualités Socialistes et réalisée par la VUB (Université Libre de Bruxelles néerlandophone), quatre Flamands sur dix considèrent qu’il ne faut plus faire bénéficier d’interventions médicales supérieures à 50000 euros des personnes âgées de plus de 85 ans, à moins qu’ils n’en aient personnellement les moyens.

La majorité de la population flamande considère en outre qu’il faut restreindre l’accès aux soins de santé aux personnes malades en phase terminale, à celles qui sont dans le coma ou qui mènent un mode de vie malsain. Il faudrait ainsi cesser de perdre de l’argent pour la santé de personnes qui n’en vaudraient plus la peine, c’est l’opinion majoritaire en Flandre.

L’on comprend mieux à quel électorat la N-VA (séparatistes conservateurs) fait appel avec son programme dans un pays qui vient d’étendre l’euthanasie aux mineurs...

Cette enquête a été réalisée sous la direction du Professeur Mark Elchardus auprès de 3000 Flamands âgés de 18 à 75 ans. Le Professeur s’émeut des résultats de cette enquête et dénonce une stigmatisation de groupes sans défense.

Pour le site belgicatho :

On trouve ici une illustration concrète et inquiétante de cette "culture du déchet" dénoncée à plusieurs reprises par le pape François. Malheureusement, elle semble bien implantée chez nous (...). Le lien avec la banalisation de l’euthanasie s’impose, car de la restriction ou du refus de soins considérés comme coûteux à l’élimination du patient considéré comme incurable, le pas n’est-il pas vite franchi ?

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de l'auteur
Autres articles
Plus d'articles

Voir le commentaire

Vos commentaires

  • Le 10 mars 2014 à 13:12
    par petite souris

    je suppose que ceux qui sont pour ce génocide des vieux se l’appliqueront à eux mêmes !!!!!
    mais je suppose également que ceux qui sont pour ce génocides des vieux pauvres sont aisés voire riches
    je propose un sondage où la question serait posées à des pauvres : seriez vous d’accord pour euthanasier les riches vers 50 ans pour que leur argent soit investi dans des entreprises qui vous permettraient de gagner honorablement leur vie ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet