www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Culture

Lorsqu’un poisson d’avril grec mord les fesses de la Troïka !

La rédaction
1461 visites | 2 commentaires

C’est parfois dans l’adversité que se manifeste un sens aiguë d’ironie. Ainsi, à l’occasion du 1er avril, le quotidien grec Kathimerini a prétendu rapporter les réflexions authentiques d’un mandarin anonyme de la Troïka qui aurait proposé tout simplement de faire bannir l’alphabet grec afin de prendre enfin connaissance des critiques hostiles à la une des médias à l’encontre de l’austérité mortifère imposé par la Troïka.

Le mandarin de la Troïka :

Si nous ne sommes pas en mesure de comprendre ce foutu (sic) alphabet après tant d’années [les trois ans passés sur place à négocier les renflouements bancaires] dans le pays, qu’en est-il du touriste y séjournant seulement quelques jours ou semaines ? Ceci enverrait également un fort signal aux marchés, afin de démontrer que la Grèce est sérieuse dans sa volonté de se remettre sur le bon chemin. Un changement d’alphabet serait un geste permettant d’établir la confiance et faciliter le programme de privatisation en permettant aux investisseurs de s’y retrouver plus aisément. »

Et le texte poursuivait :

La Troïka a même formé un sous-comité chargé de préparer un calendrier pour l’abandon du grec dans les prochaines semaines. Quant aux économies effectuées, "elles seront nombreuses", estime notre eurocrate. Fini les claviers d’ordinateur spéciaux pour le marché grec et les municipalités dépenseront moins sur les panneaux de signalisation, qui seront plus petits. (...) Et puis, avec des panneaux plus petits, les touristes auront une "meilleure vue sur l’Acropole et autres monuments dignes d’intérêt", a-t-il ajouté. »

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 2 commentaires

Vos commentaires

  • Le 23 mai 2013 à 10:10
    par Nathalie

    Bonjour,
    Voila une bonne initiative de mettre un peu d’humour dans cette énorme crise.
    Il faudrait relativiser un peu de façon à garder un peu d’optimisme parmi toutes ces mauvaises nouvelles.
    Pour répondre à "petite souris" moi j’espère que cela restera un poisson d’avril.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2013 à 00:32
    par petite souris

    L’abandon d’un alphabet s’est fait en Irlande et au Viet Nam
    Le poisson d’avril grec pourrait donner une idée à la Troïka

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet