www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Des socialistes entrent en résistance contre tout nouveau recul sur les retraites

559 visites | 1 commentaire
JPEG - 202.6 ko

Lors d’une conférence de presse dans un hôtel de La Rochelle où se tenait l’Université d’été du Parti socialiste, une poignée d’élus socialistes de terrain a présenté « L’appel des socialistes pour les retraites ».

Parti de la fédération des Pyrénées-Atlantiques et appuyé par une dizaine de membres du bureau national et une trentaine de membres du conseil national du PS, l’appel compte donner de la visibilité à une vaste majorité de membres du PS qui s’opposent à la réforme proposé, y compris par le gouvernement socialiste de Jean-Marc Ayrault, du système de retraites par répartition. Plusieurs milliers de membres du PS ont déjà apporté leur soutien à cet appel et la mobilisation ne fait que commencer.

Il était grand temps de réagir car sous la pression du Fonds monétaire international (FMI), de la Banque des règlements internationaux (BRI), de la Commission européenne et du Medef, on veut nous faire croire qu’il faut « baisser le montant des retraites, (…) aligner tous les régimes vers le bas et porter l’âge du départ à la retraite à 65 et 70 ans et les annuités cotisées à 45 ans ! »

Pour les initiateurs de l’appel, « il n’y a pas urgence à une nouvelle réforme de retraites ». Comme Jacques Cheminade l’avait précisé dans un article sur la question (Retraites : arrêtons l’enfumage financier, rétablissons la justice sociale), ils estiment qu’avant tout, « il y a urgence, du fait de la récession, à relancer l’emploi, la consommation populaire et l’investissement public ».

Vous pouvez signer cet appel sur le site Socialistes pour les retraites.

Récit chronologique des interventions de S&P à La Rochelle.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de l'auteur
Autres articles
Plus d'articles

Voir le commentaire

Vos commentaires

  • Le 26 août 2013 à 22:05
    par petite souris

    "y" nous disent qu’on vit plus vieux donc on peut reculer l’âge de départ à la retraite et augmenter le nombre d’annuité des cotisations
    raisonnement de pantoufle !
    en effet,
    les "baby-boomers" qui ont bien profité des trente glorieuses vivent plus vieux mais avec la crise qui va entrainer la pauvreté, la malnutrition et de moins en moins de soins l’âge de la mort va bien évidemment baisser et passer de 80 à 70 ans
    il faut faire des études longues (cela réduit le nombre de demandeurs d’emploi ) donc vers 25 le premier travail + 45 annuités = 70 ans
    total : pas de retraite payée
    donc tout est bénéfice pour les caisse de retraite qui s’en mettront plein les poches
    bien joué messieurs les financiers ! pour vos actionnaires
    mais
    lorsque les cotisants deviendront de moins en moins nombreux du fait de la dépopulation que vous souhaitez en bon malthusiens que vous êtes .......qui va remplir vos caisses ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet