Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire Flash : 2 décembre - Henri de Castries : après Sarko et Hollande, son candidat c’est Fillon ! Lire
Accueil Actualité

Etats-Unis : une proposition de loi contre l’armement des rebelles syriens

La rédaction
visites
393

Dans un effort bipartisan visant à empêcher la vente d’armes aux rebelles syriens par le gouvernement américain, deux sénateurs républicains (Rand Paul et Mike Lee du Tea Party) se sont joints à deux collègues démocrates (Tom Udall et Chris Murphy) pour déposer une proposition de loi à la Chambre.

Intitulée fort à propos « Loi de 2013 pour la protection des Américains contre la prolifération d’armes aux terroristes », la proposition stipule qu’« aucun fond mis à la disposition de la Central Intelligence Agency [CIA], du département de la Défense ou de toute autre agence ou entité gouvernementale américaine impliquée dans des activités de renseignement, ne peut être alloué ou dépensé dans le but, ou d’une manière qui aurait pour effet de soutenir, directement ou indirectement, des opérations militaires ou para-militaires en Syrie par n’importe quelle nation, groupe, organisation, mouvement ou individu ».

La seule exception est l’apport d’aide humanitaire, et la loi resterait effective jusqu’à ce qu’une résolution conjointe soit passée ultérieurement par le Congrès autorisant l’assistance à des opérations militaires en Syrie.

Dans une déclaration conjointe, les quatre sénateurs ont d’abord expliqué que les Etats-Unis ne peuvent s’impliquer dans une énième guerre en Asie du sud ouest et ont insisté sur le fait qu’un débat honnête et complet doit avoir lieu au Congrès avant tout envoi d’armes dans cette région du monde.

Du côté de la Chambre, le député démocrate Rick Nolan a déposé une proposition de loi, H.R. 2432, qui interdirait toute aide militaire à toutes les parties impliquées dans le conflit syrien. Deux autres députés avaient tenté, il y a quelque jours, d’introduire un amendement à la loi sur l’autorisation de programme annuel du département de la Défense cherchant à rayer les mentions appelant Obama « à considérer tous les moyens d’action pour expulser le Président al Assad du pouvoir », et demandant que les Etats-Unis « continuent à soutenir les forces d’opposition syriennes par des aides non létales ».

Cet amendement a été rejeté à 301 voix contre 123, mais la chose intéressante est que 62 députés républicains avaient voté pour, ainsi que 61 démocrates, montrant la caractère croissant et non partisan de l’opposition aux guerres impériales d’Obama et de son mentor Tony Blair.

Contactez-nous !