Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

La Chine dénonce le fiasco occidental en Ukraine

La rédaction
visites
1638

Le service de presse du Conseil d’Etat chinois, le China Internet Information Center, a publié une attaque mordante contre le coup d’état fasciste en Ukraine, dans un article écrit par leur correspondant aux Etats-Unis Zhao Jinglun.

Celui-ci rapporte les cris stridents des faucons dans la presse américaine et au Congrès, qui appellent à l’affrontement avec la Russie. Il souligne par ailleurs que « des militants de Svoboda ont obtenu au moins huit postes ministériels » et que « Dmytro Yarosh, le fondateur et chef de ’’Secteur droit’’, un groupe paramilitaire néo-nazi en charge de la sécurité sur Maidan Square » a été nommé directeur-adjoint du Conseil national de sécurité.

Il reprend également la conversation entre le ministre estonien des Affaires étrangères Urmas Paet et Catherine Ashton montrant que « les snipers qui ont tiré sur les manifestants étaient en réalité embauchés par les dirigeants des manifestations eux-mêmes » et ajoute, en référence à l’importance qu’ont pris les néo-nazis au sein du nouveau gouvernement par rapport au caractère soi-disant pacifique des manifestations : « Voilà ce que les médias états-uniens appellent ’’quelques ultranationalistes’’. » Sa conclusion : « Ainsi, il semble bien que la stratégie américaine est d’encercler totalement la Russie. »

L’agence officielle Xinhua n’y va pas non plus de main morte. Dans une dépêche intitulée « Le fiasco occidental en Ukraine », Xinhua analyse la situation de la manière suivante :

Pendant un bref moment, les dirigeants occidentaux peuvent être amenés à cesser de se féliciter de leurs ’’accomplissements’’ en Ukraine. Avec leur soutien, les manifestants de l’opposition ukrainienne ont réussi à renverser le gouvernement pro-russe, forçant le départ d’un président qu’ils détestent et administrant un coup humiliant au Kremlin. L’Occident a peut-être enregistré une victoire majeure dans cette dernière ronde de la bataille géopolitique. Mais les choses ont tourné autrement. Et peu après, la Russie a répondu.

Aujourd’hui... l’Ukraine se trouve à deux doigts du chaos et de la désintégration. La stratégie occidentale d’installer un gouvernement soi-disant démocratique et pro-occidental n’a conduit nulle part. Bien au contraire, ils ont créé un désordre qu’il n’ont pas la capacité ni la sagesse de nettoyer.

Ce plan qui était destiné à échouer contenait de graves lacunes dès le début. En premier lieu, ils étaient condamnés et se tirer une balle dans le pied lorsqu’ils se sont, sous la prétention habituelle de soutenir la démocratie, immiscés dans les affaires internes de l’Ukraine en s’offrant comme médiateurs biaisés. Ensuite, ils ont sous-estimé la volonté de la Russie de protéger ses principaux intérêts en Ukraine... Les dirigeants occidentaux se sont bercés d’illusions lorsqu’ils ont cru, en dépit de leur autorité morale édentée et de leurs moyens financiers en peau de chagrin, qu’ils pourraient entreprendre une tâche aussi importante que la construction d’un pays.

L’Occident se retrouvera perdant, dans la mesure où le fiasco en Ukraine ébranlera sûrement sa crédibilité. Pour le reste du monde, encore une fois, les gens voient un autre grand pays déchiqueté en morceaux à cause d’un Occident maladroit et égoïste, qui met de l’avant bien des idéaux mais qui se retrouve toujours à court de solutions pratiques...

Pourtant, tout compte fait, une Ukraine indépendante, entière et stable sert au mieux les intérêts de tous, incluant ceux de la Chine.

Contactez-nous !