Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

AccueilActualité
Brèves

Florence Aubenas : cachez ces djihadistes que je ne saurais voir !

La rédaction
visites
1651
commentaires

Étonnant tout ce que Le Monde, notre journal de « référence », ne voit pas. Lors des dernières présidentielles en France, à la veille de la publication par le Conseil Constitutionnel de la liste de tous les candidats, Le Monde n’avait pas « vu », et n’a donc pas mentionné parmi les candidats, celui qui avait pourtant été le deuxième à déposer ses parrainages et dont le nombre total de parrainages déposé bien avant la date limite de dépôts était de 585. Son nom ayant été retenu par le Conseil Constitutionnel, Le Monde a expliqué qu’il ne couvrirait pas la campagne de Jacques Cheminade, car il était incapable de comprendre son programme.

Cette fois-ci, c’est la journaliste du Monde, Florence Aubenas, ancienne de Libération qui, de retour d’un mois de tournage en Syrie, en immersion totale chez l’Armée Libre Syrienne (ALS), déclare « n’avoir vu » aucun « barbu » aux côtés des opposants à Bachar al-Assad en Syrie, alors que même l’AFP, prétend avoir « compté » 1200 djihadistes.

Décidément, sans même parler de problèmes de vision, ce journal a visiblement des problèmes de « vue ».

C’est pourquoi Bassam Tahhan, porte-parole du Collectif pour la Syrie et Gérard de Villiers, romancier, ont essayé de faire voir la réalité à Florence Aubenas, au cours de l’émission « Ce soir ou jamais » de Frédéric Taddeï, le mercredi 5 septembre sur France 3 !

Après tant de désinformation par les médias de l’OTAN, l’émission vaut le détour.

Voir les 7 commentaires

  • Lazare • 11/09/2012 - 08:35

    Les membres éminents de la presse (s’ils avaient une once d’honneur) ne devraient jamais accepter des salaires qui les fassent taire.

    Répondre à ce message

  • Elie • 07/09/2012 - 11:47

    Florence Aubenas doit certainement être un agent britannique et une journaliste à la solde de l’OTAN. Il est vrai que Gérard de Villiers, grand philosophe, qui n’a jamais mis un pied en Syrie est une bien meilleure source d’informations.
    Florence Aubenas a passé 6 mois dans les geôles islamistes en Irak et va sur le terrain pour y faire de la désinformation, c’est certainement celà la vérité.

    • bcb • 08/09/2012 - 09:25

      Le Monde doit effectivement être un super journal qui a traité la campagne de Mr Cheminade avec toute l’objectivité qui convient sans obéir le moins du monde à des consignes venant d’ailleurs, il est vrai que les journalistes pour lesquels personne ne vote , ont tout à fait le droit de péter plus haut que leur cul en se prenant pour le quatrième pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Laurent • 07/09/2012 - 18:03

    Une autre embellie dans l’autre quotidien de " référence " : infosyrie.fr/re-information/reinformation-ca-bouge-un-peu-plus-a-droite/

    Répondre à ce message

  • johar • 07/09/2012 - 09:46

    cette dame fait partie du prêt à penser , il faut généraliser la pensée dans tout les secteurs de la société , le monde entier sait ce qui ce passe en Syrie , des mercenaires , et non pas des rebelles , sont payés par les pays du golf pour renverser ce régime certes pas démocratique mais laique et trés tolérant envers toutes les communautés , il est évident que si hassad part ce sera terrible pour ce pays , mais je pense que chaos est le but recherché par l’occident , je comprend mieux que nos dirigeants s’aplatissent devant le Qatar au psg .

    Répondre à ce message

  • Eric • 06/09/2012 - 21:05

    Comme l’a si bien dit Alain Soral, les journalistes qui travaillent sont des prostitués. Quant aux journalistes qui sont au service de la vérité, ils sont obligés de changer de métier. Il parlait en connaissance de cause.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 06/09/2012 - 21:43

    Le Monde n’aimait pas de Gaulle qui le lui rendait bien en l’appelant "l’immonde" ....
    Il est donc normal que ce journal n’ait pas "couvert" la campagne de Jacques .

    Ceci étant tous les journalistes du Monde sont intelligents et ils sont recrutés pour leurs opinions politiques et pas pour l’ objectivité déontologique qu’ils devraient avoir du fait même de leur intelligence et culture.
    Ils sont là pour défendre une opinion, l’opinion qui doit exister ! diantre ! eux le savent et ce qu’ils disent ne doit et ne peut être contesté par essence !!!!!!!!!!

    Ce sont des gens dangereux car ils servent une propagande nocive pour leur propre pays, et ceux d’entre eux qui sont les plus médiatisés ne peuvent l’ignorer.

    Bassam Tahan l’a très bien expliqué.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide