Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité

Étude : la pratique musicale favorise l’apprentissage du langage

La rédaction
visites
602
commentaire
JPEG - 134.8 ko
JPEG - 13.3 ko
Assal Habibi, pianiste et chercheure au Brain and Creativity Institute.

Alors que depuis les deux dernières décennies de nombreux chercheurs ont repérés des différences dans le cerveau et dans le comportement des musiciens, le groupe de recherche du Brain and Creativity Institute à l’Université de Californie du Sud a lancé en 2012 une étude pour déterminer l’impact de la formation musicale sur le développement de l’enfant.

Nous reprenons ici l’article de Mme Assal Habibi publié le 30 septembre 2016 sur le site The Conversation dans lequel l’auteur, une scientifique du groupe universitaire californien, a bon espoir, au vu des premiers résultats issus de cette étude, de non seulement mieux comprendre les bénéfices de la formation musicale mais également d’obtenir des indications précises sur les vertus de l’éducation musicale pour l’apprentissage du langage aux enfants en difficulté.

La formation musicale accélère le développement cérébral des enfants

Il est fascinant d’observer un pianiste en concert, de le voir si facilement transformer les notes de la partition en mouvements précis de ses doigts sur le clavier.

JPEG - 93.8 ko

En tant que chercheur et pianiste, je sais que la maîtrise de l’instrument réclame non seulement de longues heures de travail, mais aussi une coordination complexe entre différentes régions cérébrales.

Pour jouer de la musique, les zones du cerveau qui contrôlent l’ouïe, la vue et les capacités motrices doivent se lancer dans une symphonie extraordinaire. Le concertiste sait à la fois coordonner les mouvements de ses deux mains et communiquer émotionnellement avec les autres musiciens et avec les auditeurs. Or, la combinaison de tous ces facteurs peut influencer les fonctions cérébrales et l’organisation du cerveau.

Dans notre laboratoire, nous cherchons à comprendre comment la formation musicale reçue pendant l’enfance modèle les fonctions cérébrales pour les aider à mieux traiter les informations auditives dans leur ensemble. Ces fonctions sont en effet essentielles pour le développement des capacités linguistiques et l’apprentissage de la lecture. (...)

Lire tout l’article

Cet article a été repris d'un autre site.

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 24 juillet le monde
en devenir

Don rapide