Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Glass-Steagall : une nouvelle proposition de loi introduite au Congrès américain

La rédaction
visites
457

Peu impressionnés par les gesticulations de l’administration Obama autour de la « règle Volker », deux députés américains, John Tierney (démocrate du Massachusetts) et Walter Jones (républicain de Caroline du Nord) ont introduit la semaine dernière la proposition de loi H.R. 3711 dans la chambre des représentants, comme pendant de la proposition S. 1282 (Warren/McCain pour un "Glass-Steagall du XXIe siècle") en attente au Sénat. Un texte identique dans les deux chambres aura pour effet d’accroître la pression pour l’adoption d’une loi par le Congrès.

La proposition de loi a été couverte par de nombreux médias américains, dont le Miami Herald, qui cite une dépêche de l’agence Associated Press :

La nouvelle proposition de loi séparerait les banques traditionnelles qui ont l’épargne et les comptes chèques et qui sont assurées par la FDIC (font de garantie fédéral des dépôts) des institutions financières plus risquées qui offrent des services tels que les activités d’investissement et de gestion d’actif.

Insurance News Net cite le communiqué de presse de Tierney :

Une version moderne de la Loi Glass-Steagall est l’une des principales manières par laquelle les démocrates et les républicains au Congrès pourraient travailler ensemble pour faire en sorte que les erreurs ne soient pas répétées et que les consommateurs soient protégés.

La sénatrice Elizabeth Warren, à l’origine de la proposition de loi introduite l’été dernier au Sénat, a pour sa part déclaré à Bloomberg TV qu’il était toujours nécessaire, en dépit de la règle Volcker, de rétablir Glass-Steagall.

Mobilisez-vous ici pour couper les banques en deux !

Contactez-nous !