Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité

Hommage à Chokri Belaïd par Bassam Tahhan

Le 6 février dernier tombait Chokri Belaïd, un révolutionnaire tunisien comme on peine à trouver où que ce soit dans le monde aujourd’hui, sous les balles d’un vil assassin. Qui était cet infatigable combattant pour les droits des peuples, cet homme de grande culture et poète qui a combattu pour faire de la Tunisie une nation avancée ? C’est ce que nous avons voulu communiquer avec ce vibrant "hommage" de Bassam Tahhan à Chokri Belaïd, recueilli par Christine Bierre.

Voir les 3 commentaires

  • jérôme • 13/03/2013 - 21:52

    un grand avocat aussi..

    • jérôme • 16/03/2013 - 14:30

      après tout on ne sera pas étonné de découvrir que le mot d’ordre des waabites serait non pas "Allah akbar" mais : "Delenda est Carthago !". ce à quoi les tunisiens devrai répondre : "Britannia Delenda est".

    Répondre à ce message

  • edith • 14/03/2013 - 16:06

    Fabius a annoncé queL’angleterre et la France vont fournir des armes aux rebelles syriens contre l’avis de bruxelles .Chokri Belaïd est mort en partie car il refusait de reconnaitre les rebelles ,il savait que l’empire leur donnait à manger .Comme le gouvernement Français ,dont je ne pretend pas qu’il me représente ,du fait des horreurs qu’il propage ,doit être attaqué .Il y a une grande manifestation le 24 mars il est temps dans faire partie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Rejoignez la mobilisation !

La chronique du 25 mai le monde
en devenir

Don rapide