www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >UE/BCE/Euro

L’austérité de la Troïka, 1ère cause de mortalité en Europe ?

La rédaction
1317 visites | 2 commentaires

Une étude exhaustive des systèmes de santé en Europe, publiée le 27 mars dans la revue scientifique britannique The Lancet, révèle que l’austérité imposée aux peuples européens par la Troïka BCE-UE-FMI a des effets dévastateurs sur la santé publique. Maladies mentales, suicides et épidémies se multiplient tandis que l’accès aux soins médicaux se réduit.

Le cas de la Grèce est le plus avancé et permet de voir ce qui nous attend tous si on ne change rien. L’étude révèle dans la péninsule hellénique un taux de suicide en hausse de 40 % sur l’année 2011, ainsi que de plus en plus de cas de dépressions dus essentiellement au chômage, à la détérioration des niveaux de vie et à l’absence de perspective. Les chercheurs relèvent aussi une hausse exponentielle du nombre de malades atteints du HIV, entièrement due à la suppression des programmes d’échanges de seringues par la Troïka. La Grèce fait également face à des épidémies de malaria, de dengue et de virus du Nil occidental, des maladies tropicales inhabituelles en Europe ; mais la suppression des programmes d’épandages d’insecticides en est la cause première.

L’étude démontre aussi des phénomènes similaires au Portugal et en Espagne, où la baisse des budgets amenuise les moyens hospitaliers, et où la baisse des revenus amène les gens à ne plus se faire soigner. Ce qui d’ailleurs a pour effet d’aggraver les pathologies et donc d’accroître les dépenses de santé sur le long terme, expliquent les auteurs.

Et ce phénomène s’étend à l’ensemble des pays européens. Si ses effets n’apparaissent pas encore sur les courbes d’espérance de vie, l’Europe vient de franchir le point de rupture : les Européens meurent de la politique européenne et le progrès social n’existe plus sur le continent.

Toutefois, l’étude révèle une exception à cette destruction de la santé publique par l’austérité et la crise financière : l’Islande !


De tels effets ne sont toutefois pas inévitables. L’Islande a été l’un des premiers pays à être frappés par la crise financière (…) Pourtant, l’Islande a systématiquement rejeté l’orthodoxie économique qui appelait l’austérité, a refusé de se porter garante de l’irresponsabilité de quelques banquiers et a préféré investir sur son peuple qui, en conséquence – c’est ce que suggèrent les faits – n’a subi que très peu d’effets sanitaires négatifs.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Pages spéciales
Contre le garrot de la dette, rejoignons la résistance grecque !

Soutenons la résistance de la Grèce face aux puissances de chantage du fascisme financier. Il est temps de bâtir un monde sans la City ni Wall Street.

En savoir plus
Non à la COP21, le sommet de la dépopulation !

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 2 commentaires

Vos commentaires

  • Le 30 mars 2013 à 20:13
    par petite souris

    L’étude révèle dans la péninsule hellénique un taux de suicide en hausse de 40 % sur l’année 2011, ainsi que de plus en plus de cas de dépressions dus essentiellement au chômage, à la détérioration des niveaux de vie et à l’absence de perspective.
    http://www.youtube.com/watch?v=T5WdpSPeQUE

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2013 à 12:23
    par petite souris

    exception à cette destruction de la santé publique par l’austérité et la crise financière : l’Islande !
    .....
    Nozélites prennent toujours l’exemple des pays du nord .....
    Mais
    Pas pour le bien commun lorsque cela fonctionne

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet