Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 20 janvier - L’administration Trump confirme qu’elle envisage un Glass-Steagall du XXIe siècle Lire Flash : 20 janvier - Étude : la pratique musicale favorise l’apprentissage du langage Lire Flash : 20 janvier - NS N°1/2017 - 2017, quatre principes pour une sortie de crise Lire
AccueilActualité

L’Iran prête à renouer ses relations avec l’Egypte

La rédaction
visites
895
commentaire
BMP - 824.5 ko
Crédit : middenoosten-noordafrika-

Une autre menace à la politique impériale anglo-saoudienne au Moyen-Orient et en Afrique du Nord est en train d’émerger, avec le rétablissement progressif des relations entre l’Iran et l’Egypte.

Cette dernière, en voie d’intégration à l’alliance de pays formés par les BRICS et plusieurs autres, vise à rétablir ses relations avec l’Iran en berne depuis la guerre entre l’Irak et l’Iran au début des années 1980. Avec l’arrivée au pouvoir du président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi, la situation pourrait changer rapidement.

Une délégation de représentants des médias égyptiens s’est rendue à Téhéran le 31 août, où elle a rencontré le vice-ministre iranien en charge des relations avec les pays arabes et africains, Amir Abdollahyan, qui a profité de l’occasion pour publier une déclaration saluant l’approfondissement des liens entre l’Iran et l’Égypte.

L’Iran est anxieuse de voir l’Égypte devenir un pays stable, unifié et en développement, observant l’histoire de ce pays dans le monde arabe et musulman. L’Égypte a la capacité de jouer ce rôle à nouveau.

Abdollahyan a évoqué son récent voyage au Caire, où il avait assisté à la cérémonie entourant la prise de fonction du nouveau président égyptien qu’il a ensuite rencontré pour lui faire part de la volonté de la République islamique d’Iran « à renforcer la coopération et les liens entre Téhéran et le Caire ». « Lors de cette rencontre, en plus des félicitations du Président iranien [Hassan Rouhani], j’ai également souligné à quel point l’Iran souhaitait l’établissement de la paix et de la stabilité en Égypte, ainsi que le bien-être du peuple égyptien », a ajouté Abdollahyan.

Le président égyptien Al-Sissi a pour sa part exprimé son appréciation pour le message du président Rouhani, auquel il avait fait parvenir une invitation pour assister à la cérémonie, selon l’agence de presse iranienne FARS News, et souhaité le plus grand succès au gouvernement et au peuple iraniens.

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Cette nouvelle dynamique des BRICS est le fruit d’un combat international pour le droit au développement mené par Solidarité et progrès en France et l’Institut Schiller à l’international.

En savoir plus

Don rapide