www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

La Chine étend son partenariat économique avec le Sud-est asiatique

La rédaction
1663 visites | 2 commentaires
JPEG - 55.6 ko
Une des rencontres entre parlementaires dans le cadre du sommet de l’ASEAN
Crédit : http://asean2014.gov.mm

Au cours de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’ASEAN [1] le week-end dernier au Myanmar, et à laquelle assistaient des représentants de la Chine, de l’Inde, de la Russie, des Etats-unis, du Japon, de la Corée du Sud et de l’Australie, deux pas significatifs ont été franchis par la Chine.

Tout d’abord, comme le rapporte le quotidien pakistanais the Daily Times, la Chine et l’ASEAN ont conclu un accord pour approfondir leur partenariat stratégique. L’un des domaines de coopération mentionné par l’accord est la Ceinture maritime de la Route de la soie du XXIe siècle mise de l’avant par la Chine, ainsi que d’autres projets portant sur le développement du fleuve Mékong. La Chine a aussi invité les 10 pays membres de l’ASEAN à se joindre en tant que membres fondateurs à la future Banque asiatique d’investissement dans l’infrastructure (AIIB). La Thaïlande a déjà accepté l’invitation.

Ensuite, les pays membres de l’ASEAN, que les anglo-américains ont tenté à plusieurs reprises de retourner contre la Chine, ont refusé même de considérer, pour insertion dans le communiqué final, une mention soumise par le ministre américain John Kerry appelant à un gel des « actes provocateurs » dans la région, une référence à peine voilée contre la Chine.

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a insisté sur la volonté de son pays à résoudre les disputes par la voie des négociations, conformément à la Déclaration de conduite déjà établie dans la région. Wang Yi s’est également entretenu à part avec son homologue indien Sushma Swaraj pendant le week-end. « Si la Chine et l’Inde, les deux plus grands pays en voie de développement qui sont également voisins, se donnent la main pour coopérer entre eux, nous rendrons le monde plus équilibré, sûr et stable », a dit Wang à Swaraj. Il a mentionné en particulier la perspective de coopération dans les chemins de fer, les parcs industriels, le commerce et autres secteurs clé. Swaraj a également invité le Président Xi Jinping à visiter l’Inde.

La rencontre a également fourni un cadre pour la première réunion entre les ministres japonais et chinois des Affaires étrangères depuis l’accession au pouvoir de Shinzo Abe en tant que Premier ministre japonais. Rien n’a été publié sur un quelconque accord entre les deux pays.


[1Fondée en 1967 par l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande, et à laquelle se sont ajoutés depuis Brunei, le Cambodge, le Laos, Myanmar et le Vietnam.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 2 commentaires

Vos commentaires

  • Le 15 août 2014 à 15:25
    par petite souris

    les peuples et pays du sud est asiatique ne se trompent pas
    l’avenir est là et bien sûr la coopération entre tous ces pays est logique vitale évidente ne serait-ce qu’à cause de la continuité territoriale
    ces pays savent encore quels étaient leurs ennemis pendant la dernière guerre mondiale et ce qu’il en a coûté à chacun de ces pays comme conséquences atroces !

    Répondre à ce message

  • Le 12 août 2014 à 12:15
    par tobias

    Un peu d’optimisme dans l’actualité. Que ça fait du bien

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet