Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

23 juin - Guerre, choléra et famine au Yémen : la complicité criminelle des occidentaux dénoncée à l’ONU Lire 22 juin - Surréaliste : la lutte antifraude fiscale européenne s’installe au Luxembourg ! Lire 22 juin - Spécial Bourget : gros plan sur le programme spatial de Jacques Cheminade Lire
AccueilActualité

La coopération entre l’Afrique du Sud et la Russie se renforce

La rédaction
visites
1104
commentaire
JPEG - 100.6 ko

Quelques semaines à peine après la visite du Président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi en Russie, le président russe Vladimir Poutine a exprimé sa satisfaction concernant la coopération grandissante entre l’Afrique du Sud et son pays, au sein des BRICS, suite à sa rencontre près de Moscou avec le président sud africain Jacob Zuma. Les principales questions soulevées lors de la rencontre ont porté sur le commerce et l’investissement, ainsi que la sécurité.

Zuma a rencontré Poutine trois fois au cours de l’année. Le commerce entre les deux pays a progressé de 13 % sur un an, et les investissements russes en Afrique du Sud ont franchi la barre du milliard de dollars annuel.

Poutine a aussi promis l’assistance de la Russie dans la création d’une industrie nucléaire sud africaine à part entière, qui lui permettra de mettre fin aux pénuries chroniques dans ce domaine. Une expansion des échanges dans le domaine de l’aéronautique est également prévue, notamment le transfert de compétences pour l’entretien en Afrique du Sud même de l’importante flotte d’hélicoptères d’origine russe opérant dans ce pays.

Zuma a aussi demandé, selon un communiqué de la Présidence sud-africaine, une assistance de la Russie concernant les missions liées à la paix et à la sécurité en Afrique : « La situation relative à la sécurité sur le continent africain a également été soulevée et l’assistance de la Russie a été demandée pour les missions de paix dans lesquelles est impliquée l’Afrique du Sud, incluant un soutien à l’African Capacity to Respond to Immediate Crisis (ACIRIC) process (Capacité africaine de réponse d’urgence aux crises). »

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Face au système translatlantique, les BRICS – Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud – ont décidé de poser les bases d’un autre monde : politique de développement économique mutuel, nouveau système monétaire international pour nourrir la croissance, économies physiques tirées par la recherche scientifique.

En savoir plus

Don rapide