Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité

La dépopulation, l’autre nom de l’austérité et de la guerre

La rédaction
visites
1000
commentaires

L’un des principaux porte-parole de l’Empire britannique sur sa politique de dépopulation mondiale, Sir David Attenborough, a réitéré le credo malthusien de l’oligarchie financière lors d’une émission radiophonique le 21 janvier sur Radio Times :

« Nous sommes une peste sur la Terre. Elle revient nous hanter pour les quelque 50 prochaines années. Ce n’est pas seulement le changement climatique ; c’est une simple question d’espace, de place pour cultiver et produire la nourriture pour cette énorme horde. Soit nous limitons la croissance de la population ou le monde naturel le fera pour nous, et le monde naturel le fait pour nous dès maintenant. »

Les propos de Sir Attenborough ont été prononcés dans le contexte de l’actuelle famine en Ethiopie : « C’est ce qui arrive là bas. Trop de gens à cet endroit. Ils ne peuvent pas se soutenir eux-mêmes – et ce n’est pas une chose inhumaine de le dire. »

Attenborough, adoubé Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique (CBE), est un des principaux membres de l’Optimum Population Trust, fondé en 1991, qui milite pour l’élimination de 3 à 5 milliards de gens d’ici 2050, et qui travaille étroitement avec le World Wildlife Fund (WWF), en partenariat dans le cadre du Global Footprint Network (Réseau global pour l’emprunte écologique), un concept inventé pour justifier ses objectifs en matière de réduction démographique. Attenborough œuvre notamment depuis soixante ans à la production de programmes télévisés cultivant le mythe d’une nature pure et d’une espèce humaine parasite.

Attenborough est également un très proche associé du Prince Philip, le mari de la Reine d’Angleterre et partisan avoué de la dépopulation.

Ce dernier lui avait personnellement remis le prix annuel de la Société royale pour la promotion des Arts (RSA) le 10 Mars 2011. Il avait lui-même déclaré à cette occasion que « nous reconnaissons maintenant que les désastres qui continuent à affliger le monde naturel ont un élément en commun qui les connectent tous – l’accroissement sans précédent du nombre de gens sur cette planète. »

Précisions qu’il ne s’agit pas ici d’un simple exercice de rhétorique. En attribuant à la « nature » les désastres comme les famines et les épidémies, l’OPT et le WWF cherchent à se dédouaner de toute responsabilité pour ne pas être poursuivis pour « crime contre l’humanité » devant un tribunal international. Car la réalité de leur action équivaut bien à un « laissez-les crever ! ».

Ce n’est pas un accident qu’ils aient omis au cours des derniers mois, alors qu’ils se disent très préoccupés par les famines et autres fléaux de ce genre, d’exiger l’arrêt immédiat de la transformation de céréales en éthanol, notamment aux Etats-Unis, où plusieurs groupes ont demandé à plusieurs reprises au Président Obama de suspendre la transformation de plus d’un tiers de la récolte de céréales américaines en éthanol, et ce à un moment où les réserves mondiales de blé, de maïs et autres sont au plus bas à cause de la sécheresse de l’été dernier. Le même constat vaut également pour ce qui concerne la mise en place des moyens nécessaires (vaccination et traitements appropriés) pour e combattre plusieurs grandes épidémies sévissant aujourd’hui dans le monde. Ils n’ont pas non plus apporté leur soutien, bien au contraire même, aux nombreux grands projets d’irrigation qui transformeraient l’Afrique en grenier à blé du monde. Avec la City de Londres au centre de la finance mondiale et une austérité financière imposée sur tous les continents, leur programme politique et idéologique de dépopulation n’est donc pas une vague utopie, mais une réalité.

Ajoutons à cela que ce sont là les mêmes intérêts (l’Empire Britannique, ses bras diplomatiques à l’ONU et auprès de l’OTAN, ainsi que ses leviers financiers à la City de Londres, Wall Street, Doha et Riyad) qui poussent activement le monde vers une confrontation thermonucléaire globale, en cherchant à déstabiliser le Moyen-Orient, l’Asie-centrale et l’Afrique du nord.

Voir les 2 commentaires

  • Eric • 23/01/2013 - 21:29

    Si les pays du monde étaient des démocraties, l’épée de Damoclès de la dépopulation ne pèserait pas sur la tête de l’humanité. Mais pour que la démocratie advienne, encore faut-il la promouvoir, chose que ne fait pas Solidarité et Progrès, puisque ce parti promeut le gouvernement faussement représentatif depuis toujours. Jacque Cheminade a récemment déclaré qu’il trouvait normal l’existence des partis politiques.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 23/01/2013 - 23:23

    Va quand même falloir qu’ils apprennent à compter !
    D’après :http://www.indexmundi.com/g/r.aspx?v=21000&l=fr
    la densité de la population est :
    au Royaume Uni : 258,8
    en France : 101,94
    en Ethiopie : 82,58
    aux USA : 31,94
    alors oui il y a vraiment là un pays plus peuplé que les autres ............

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide