www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Guerre

Syrie : la persécution des minorités chrétiennes provoque le rejet de la rebellion

La rédaction
1240 visites | 2 commentaires

Malgré le soutien inconditionnel des puissances occidentales à la rébellion dominée par les djihadistes, le comportement des forces armées rebelles syriennes passe mal auprès des populations. C’est ce qui ressort d’une dépêche de Reuters du 8 janvier, décrivant la situation à Alep.

La communauté chrétienne continue en même temps à multiplier les appels à la protection contre les actes de violences de plus en plus marqués contre ses membres.

Alep, qui compte plus de deux millions d’habitants, était le centre industriel du pays et abritait les plus grandes communautés chrétiennes du Moyen Orient. En raison de sa proximité de la frontière turque, du moins en partie, la ville a été lourdement ciblée par les rebelles, qui en ont « libéré » certains quartiers. Ceci a été suivi de pillages et autres actes de barbarie. Il en résulte que de larges parties de la population se sont retournées contre les rebelles

Un ingénieur membre d’une brigade rebelle a déclaré à Reuters que le soutien à Assad atteint le niveau de 70 % parmi la population urbaine. « L’Armée syrienne libre (ASL) a perdu son soutien populaire », a-t-il ajouté. Un autre ouvrier, cité par l’agence, dit : « Au début les gens se ralliaient à eux ; ensuite ils ont été aliénés par les rebelles. » « L’étiquette Armée syrienne libre a perdu beaucoup de son lustre », ajoute un autre résident.

Un commentaire de l’évêque Samir Mazlum, vicaire patriarcal de l’Eglise catholique maronite présente au Liban et en Syrie, apporte un autre éclairage à la situation. Publié dans Voice of Russia le 10 janvier, Mgr Samir dit qu’« aujourd’hui, les chrétiens au Moyen Orient sont menacés non pas seulement du point de vue du respect de leurs droits mais également du point de vue de leur existence même ». Il ajoute qu’il y a un plan visant à détruire le christianisme au Moyen Orient, malgré le fait qu’en Syrie chrétiens et musulmans vivaient en paix côte-à-côte depuis plusieurs générations.

Un autre article dans le même journal met de l’avant un rapport publié récemment par l’organisation internationale pour les droits de l’homme Open Doors, de sensibilité chrétienne, qui affirme que la Syrie est l’un des endroits les plus dangereux pour les chrétiens dans le monde. Boris Dolgov, un orientaliste russe qui s’est récemment rendu en Syrie, explique dans une interview qu’il a parlé avec Mère Agnès-Mariam de la Croix et pense que la communauté chrétienne serait dévastée si les islamistes radicaux dirigeant l’opposition venaient à prendre le pouvoir.

Des sources russes nous ont confié qu’une délégation de l’Eglise orthodoxe russe s’est rendue à Washington pour soulever la question avec les autorités américaines, sans résultat visible toutefois.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 2 commentaires

Vos commentaires

  • Le 12 janvier 2013 à 18:41
    par petite souris

    "ils" ont déjà détruits les communautés juives et catholiques à Bagdad !
    "ils" vont faire pareil en Syrie
    Attention Liban !
    Le danger se rapproche

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier 2013 à 21:33
    par roy

    A cela, un seul coupable. Ce criminel de bachar al assad et son obstination !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet