www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Guerre

LaRouche : les frappes israéliennes en Syrie peuvent provoquer une troisième guerre mondiale

La rédaction
1907 visites | 1 commentaire

L’économiste américain Lyndon LaRouche a prévenu que les bombardements israéliens, comme celles d’un dépôt le 5 juillet dernier où se trouvaient des missiles de croisière antinavires de fabrication russe, peuvent déclencher une troisième guerre mondiale, entraînant les Etats-Unis dans un conflit thermonucléaire avec la Russie.

LaRouche a qualifié le comportement israélien de « folie criminelle », pouvant dégénérer en guerre mondiale, étant donné le stade avancé de l’effondrement économique et financier frappant l’Europe et les Etats-Unis.

L’économiste a souligné que la période entre maintenant et fin septembre ferme un cycle économique, au cours duquel l’éventualité d’un krach systémique est très réelle, augmentant tout autant le danger d’un conflit. L’on ne peut exclure l’irruption d’une quelconque guerre générale entre aujourd’hui et novembre, a-t-il conclu.

Le gouvernement Netanyahou en Israël est en train de perdre la tête en raison de la résistance à la guerre conduite par certains éléments au sein du Pentagone et de la communauté du renseignement américain, responsables des fuites dans les médias sur les bombardements conduits par les forces aériennes israéliennes le 5 juillet dernier. Il s’agissait là de la première et seule révélation sur toute une série de raids israéliens contre des cibles en Syrie.

Le fait que des armes russes sont ciblées par les Israéliens a des implications stratégiques profondes. C’est pourquoi ces derniers souhaitaient garder les attaques secrètes. Le 31 juillet, le New York Times publiait un article de Michael Gordon rapportant que certains missiles syriens ont échappé au raid israélien du 5 juillet, et que certains responsables du renseignement américain estiment que le raid n’a pas permis de détruire tous les missiles antinavires Yakhont, de fabrication russe, en stock. « Des raids israéliens supplémentaires sont probables », rapporte le journaliste.

L’article de Gordon a été suivi le 2 août par un autre, dans le Jerusalem Post, accusant le Pentagone et les cercles du renseignement américains qui « ne tiennent pas les intérêts israéliens à cœur », d’avoir autorisés la fuite sur l’existence de ces attaques pour nuire à l’Etat hébreu.

L’auteur de cet article, Yaacov Lappin, a accusés des « membres de la communauté du renseignement américain, et non pas dans l’administration Obama » d’être à l’origine des fuites nuisibles. Le Prof. Efraim Inbar, du Centre Sadat-Begin, a déclaré que les fuites américaines concernant les raids avaient pour objectif d’embarrasser Israël, et qu’elles pourraient conduire à des représailles de la part du gouvernement al-Assad.

Selon des responsables du renseignement américains interrogés par la revue Executive Intelligence Review (EIR), les fuites visent à montrer clairement que les Etats-Unis ne soutiennent pas les attaques israéliennes contre des cibles russes à l’intérieur de la Syrie.

De telles frappes pourraient conduire à une escalade entraînant directement les Etats-Unis dans une confrontation avec la Russie. Cette dernière a livré ces armes à la Syrie dans le cadre d’accords conclus à long terme entre les deux Etats. Le fait que certains membres des services de renseignement américains ont donné l’alerte sur les raids israéliens, incluant des détails sur la manière dont les attaques aériennes air-sol sur le dépôt de Latakia furent conduites depuis la Méditerranée, a causé des réactions hystériques à Jérusalem. Le message du Pentagone et des services de renseignement américains à l’Etat hébreu est clair : des attaques supplémentaires sur les sites SAM russes en Syrie ne sont pas dans l’intérêt des Etats-Unis et Israël devrait s’abstenir. Le responsable consulté par EIR s’est dit d’accord avec l’estimation de LaRouche, selon qui les agissements israéliens sont insensés et dangereux et pourraient déclencher un conflit beaucoup plus vaste.

LaRouche a prévenu ses associés que des fous à Londres et Washington sont à l’œuvre pour déclencher une confrontation thermonucléaire, ciblant la Russie et la Chine, à moins qu’ils n’en soient empêchés. Les fuites sur les raids israéliens et le comportement insensé de l’Etat hébreu doivent être vus dans ce contexte global.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir le commentaire

Vos commentaires

  • Le 30 août 2013 à 16:03
    par Ayin Beothy

    M. LaRouche,
    pour avoir lu vos livres, j’ai le plus grand respect pour vous.
    Je découvre dans cet article que vous êtes très mal informé, me semble-t-il.
    Je vous prie de lire ci-dessous un minuscule exemple des réflexions israéliennes (newsletter Israël-Flash du 30/08) :
    http://www.israel-flash.com/2013/08/proche-et-moyen-orient-guerre-ou-pas-guerre/#axzz2dSW4S8eW
    (...)
    Israël
    L’Etat hébreu a gardé une certaine neutralité vis-à-vis des événements chez son voisin syrien depuis le début du conflit. Les responsables israéliens avaient, à plusieurs reprises, indiqué que seuls des événements graves pouvaient entraîner une implication israélienne. Israël a ainsi déjà mené des raids aériens contre Damas visant des stocks présumés d’armes chimiques, affirmant que des transferts d’armes étaient en cours à destination du Hezbollah libanais, ennemi direct de l’Etat hébreu.
    (...)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet