www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Le projet du détroit de Béring présenté au sommet du G8 !

La rédaction
1416 visites

Le projet de tunnel sous le Détroit de Béring « est inscrit à l’ordre du jour de Poutine pour le sommet du G8, et pour la réunion du Maine prévue en juillet entre le président Poutine et le président Bush »

JPEG - 56.4 ko

(LPAC) Le projet de tunnel sous le Détroit de Béring « est inscrit à l’ordre du jour de Poutine pour le sommet du G8, et pour la réunion du Maine prévue en juillet entre le président Poutine et le président Bush » a déclaré lors d’une discussion le 31 mai, un industriel américain faisant parti du conseil d’administration de l’Interhemispheric Bering Strait Tunnel and Rail Group (IBSTRG). Il a reçu un flot incessant d’informations à ce sujet par sa contrepartie russe. Il a ajouté que « le président Bush allait passer pour un niais car il n’y connaît rien ».

« Je peux voir ce projet, une fois réalisé, démarrer une renaissance mondiale des constructions de voies ferrées pour les 100 prochaines années, en même temps que nous connectons ensemble tous les continents. Je pense qu’a part l’Australie, les gens des cinq continents seront reliés entre eux par le rail. » Il a aussi mentionné les efforts en cours pour franchir le Détroit de Gibraltar et a dit que « le chemin de fer du Cap jusqu’au Caire a fait l’objet de discussions depuis 150 ans, la ligne interaméricaine a été mise en place il y a environ 150 ans, la ligne Transasiatique au sud du Transsibérien est en cours de construction. Les pays asiatiques se relient entre eux. » Tous ces projets seront réalisés.

Cet industriel pense que l’interconnexion des voies ferrées entre les Etats-Unis et la Russie par le détroit de Béring va générer plus de trafique que les prévisions actuelles, et cela nécessitera la fabrication de 1.000 nouvelles locomotives, 120 trains de passagers à rames multiples et 50.000 wagons pour le fret.
Il a dit aussi que les Russes engageront ce développement vers l’extrême orient avec ou sans les Etats-Unis, mais que ce serait bien plus facile avec eux. Il a ajouté qu’en plus du bénéfice économique du projet du détroit de Béring, les Etats-Unis paraîtront bien plus crédibles qu’aujourd’hui aux yeux du monde. Ce projet est également clé pour « la survie du monde ».

Le président Poutine a donné son aval pour que l’IBSTRG soit l’entité coordinatrice des études de faisabilité pour le projet du Détroit de Béring. Rappelons que l’IBSTRG a été fondé à Washington en 1991 et qu’elle est également enregistrée à Moscou. Le Vice-président de l’IBSTRG est le directeur associé du ministère russe du développement économique et des échanges, Victor Razbegin, qui est un des organisateurs de la conférence de Moscou du 24 avril sur le projet du Détroit de Béring. Le 18 mai dernier, l’IBSTRG a ajouté trois russes de plus à sa direction, dont Alexander Granberg du Council for the Study of Productive Forces qui a lui aussi joué un rôle clé dans la conférence du 24 avril.
Comme rapporté par ailleurs, l’IBSTRG va demander au G8 120 millions de dollars pour financer les études de faisabilité en vue de la construction du projet du Détroit de Béring.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet