Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le Réseau Voltaire : la tentative de coup d’Etat du 11 septembre

La rédaction
visites
907
JPEG - 37.9 ko
Le Prince Charles avec le Prince Bandar d’Arabie Saoudite

La lettre du Réseau Voltaire affirme, dans plusieurs articles, que les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis ont été perpétrés par une « une dissidence terroriste au coeur de l’appareil militaire américain ». D’idéologie gauchiste et anticléricale, le Réseau Voltaire publie périodiquement des informations très pointues venant de sources de renseignements.

On trouve notamment dans une Note d’information : « Le 11 septembre 2001, George W. Bush a hésité, tout au long de la journée, à interpréter les événements comme une tentative de coup d’Etat militaire ou comme des attentats terroristes extérieurs. Il paraît ahurissant que le président des Etats-Unis ait pu envisager que des militaires américains aient fomenté des attentats aussi meurtriers. Pourtant, en 1962, le président John F. Kennedy avait dû faire face à un complot de l’état-major interarmes visant à justifier une invasion de Cuba. » Cette note, datée du 27 septembre, affirme par ailleurs que durant toute la journée du 11 septembre, « aucun membre du Conseil national de sécurité ne pense plus à des « attaques terroristes », tous pensent qu’un coup d’Etat militaire est en cours ».

Dans un éditorial intitulé « Macabre mise en scène », publié le 5 novembre, le Réseau Voltaire affirme que la version officielle des attentats du 11 septembre donnée par le Pentagone est fausse. Il réaffirme sa propre hypothèse selon laquelle des « Forces spéciales clandestines », proches du réseau stay-behind dans les pays européens de l’OTAN, ont été responsables des attentats. La lettre mentionne aussi l’existence de diverses « fuites » montrant des contradictions dans la version officielle, entre autres celles publiées dans Le Figaro, l’Observer de Londres, le Proceso mexicain et le Times of India.

Contactez-nous !