www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Guerre

Mali : le secrétaire à la Défense américain pousse à l’internationalisation du conflit

La rédaction
881 visites | 1 commentaire

Le secrétaire à la Défense américain Leon Panetta a déclaré le 15 janvier à Rome que l’intervention française en cours au Mali n’était pas « une guerre française » mais requérait « un effort international » devant être confirmé par les Nations Unies.

Tout en dénonçant les crimes d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), Panetta a oublié de mentionner le rôle de son pays, ainsi que celui de la France et de la Grande-Bretagne, dans le renversement illégal de Kadhafi en Libye en 2011 et la campagne d’armement des forces islamistes alors engagées à leurs côtés, celles qui doivent être combattues aujourd’hui au Mali. (Voir la déclaration de Jacques Cheminade à cette époque.)

En parlant d’« effort international », Panetta a également oublié de mentionner le rôle de l’un des principaux alliés de Washington et de Paris, le Qatar, dans le financement des activités d’AQMI dans cette région du continent africain (de même qu’en Syrie) et la nécessité de mettre la pression sur ce pays pour qu’il cesse immédiatement ce type d’opérations.

Les États-Unis sont également en mauvaise posture pour offrir leur aide à l’actuel gouvernement intérimaire au Mali, car le coup d’État perpétré l’année dernière dans ce pays avait été l’œuvre d’un officier militaire entraîné aux États-Unis.

L’Algérie et la Mauritanie sont prises au piège car elles sont difficilement en mesure de confronter des Islamistes qui ont été surentraînés en Afghanistan aux cours des années 90 par des moudjahidines eux-mêmes entraînés par les Américains et les Britanniques pour déstabiliser la Russie, et surarmés lors de la récente guerre contre la Libye.

D’autres pays africains, déjà très appauvris par la politique financière internationale et les politiques commerciales injustes imposées dans le cadre du « cycle de Doha, Qatar » de l’OMC, sont aujourd’hui appelés à envoyer des troupes au Mali pour contrer la menace pesant sur l’existence même de l’État malien, et sur leur propre existence à moyen terme. Le Tchad s’apprête à envoyer 2000 soldats, et une résolution de l’ONU appelle les pays africains à envoyer 3300 soldats au total pour réparer les pots cassés par Washington, Londres et Paris.

La presse mauritanienne a demandé avant-hier à François Hollande, à son arrivée aux Émirats Arabes Unis, s’il avait l’intention de profiter de son passage dans le golfe Persique pour s’enquérir du rôle du Qatar et de l’Arabie saoudite derrière les activités des djihadistes au Maghreb.

Le Président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz a pour sa part annoncé, lors de sa rencontre avec le Président français Hollande à Abu Dhabi, que son pays se joindrait malgré tout à la France dans l’opération au Mali.

Lire la déclaration de Jacques Cheminade sur le Mali

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Pages spéciales
Non à la COP21, le sommet de la dépopulation !

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus
Guerre mondiale, il est minuit moins cinq

La City et Wall-Street fomentent la guerre pour éviter la refonte des institutions financières. Il nous faut changer la donne afin d’empêcher que la situation dégénère en catastrophe nucléaire.

En savoir plus
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir le commentaire

Vos commentaires

  • Le 17 janvier 2013 à 23:34
    par petite souris

    .... et encore une !
    et une guerre de plus ..........
    ce n’est pas en multipliant les conflits armés et l’effort industriel qui va avec que l’économie mondiale, la démocratie et la paix se feront.
    .......
    Les états riches qui font ou financent les guerres ne veulent tout simplement pas de la paix par un développement mutuel,
    leurs dirigeants et diplomates agiraient autrement !
    CQFD

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet