Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Petite leçon d’économie à l’attention de ceux qui espèrent nous gouverner

La rédaction
visites
979

Le gouvernement français veut enrayer le chômage. Il faut donc, de toute urgence, « créer des emplois ».

Cependant, les caisses sont vides. Ainsi, afin de « trouver l’argent » pour créer des emplois, et en évitant de se fâcher avec nos amis les banquiers et leurs amis à Bruxelles, on décide de réduire les « dépenses d’avenir », en particulier les grands travaux dont les coûts sont jugés désormais excessifs. Concrètement, on envisage donc de geler certains projets, notamment le Canal Seine Nord ou certaines nouvelles lignes TGV.

Pour mesurer les conséquences d’une telle politique, lisez la suite.

Ouest-France,

14 septembre 2012

« L’unique offre de reprise du site de Doux, à Graincourt (Nord), présentée par le groupe iranien Sahar, ne sera pas déposé », a déclaré, hier, Roger Houzel, maire de la commune voisine d’Offin. Le sort des 254 salariés est donc scellé. « C’est une énorme déception », poursuit le maire, proche du dossier. Le groupe Sahar a décidé de ne pas déposer l’offre en raison de la suspension (provisoire) du projet de canal Seine-Nord, annoncé le 30 août, et sur lequel il comptait pour transporter les produits avicoles par barges.

Contactez-nous !