www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Grands projets

Etats-Unis : les Britanniques à l’origine du mémo sur les assassinats ciblés

La rédaction
533 visites | 1 commentaire

Le Daily Telegraph du 5 février rapporte que le principal argument du document de 16 pages écrit par le département de la Justice américain pour justifier les assassinats ciblés par drone, tire son origine d’un discours prononcé en 2004 devant le Parlement britannique par le procureur-général [Ministre de la Justice anglais] de Tony Blair, Lord Goldsmith.

Goldsmith avait déclaré : « Il doit être juste pour les Etats de se défendre dans des circonstances où il y a des indices de nouvelles attaques imminentes par des groupes terroristes, même s’il n’y a pas de preuves précises concernant l’endroit où l’attaque aura lieu ni même sa nature précise. »

L’auteur du Telegraph Jon Swaine, affirme que les remarques de Goldsmith ont été utilisées par le département de la Justice d’Obama dans le livre blanc éventé le 4 février par la chaîne NBC qui prétend définir la doctrine juridique permettant de justifier la politique des assassinats ciblés par drone y compris de citoyens américains.

Pour comparaison, voici donc le passage en question : La première condition pour que le Président puisse ordonner un assassinat ciblé est qu’« un responsable informé, de haut niveau du gouvernement des Etats-Unis, [ait] déterminé que l’individu ciblé pose une menace imminente d’attaque violente contre les Etats-Unis. (…) Cette condition n’exige pas que les Etats-Unis disposent de preuves claires montrant qu’une attaque particulière contre des ressortissants ou intérêts américains doit avoir lieu dans un futur immédiat ».

A méditer, pour ceux qui doutent encore qu’Obama n’est qu’une marionnette aux mains des Britanniques.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir le commentaire

Vos commentaires

  • Le 15 février 2013 à 02:25
    par petite souris

    Cette condition n’exige pas que les Etats-Unis disposent de preuves claires montrant qu’une attaque particulière contre des ressortissants ou intérêts américains doit avoir lieu dans un futur immédiat
    .............
    Ce qui signifie clairement :
    .........
    Je fais ce que je veux quand je veux pour montrer ma capacité de nuisance because je suis the big boss ! ............ en plus je n’ai pas besoin de preuve puisque dans mon pays le mensonge est puni par la loi donc je crois ce qu’on me dit
    ........
    Un excellent exemple de responsabilité !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet