Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 11 décembre - Miracle économique chinois : l’importance de la séparation stricte des banques Lire Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire
Accueil Actualité

Les démocrates américains auront-ils les tripes de destituer Obama ?

La rédaction
visites
394
commentaire
JPEG - 136 ko

L’historien et auteur Eric Zuesse, un blogueur progressiste écrivant pour le compte de OpEd News, a mis la question carrément sur la table : Les démocrates ont-ils les tripes pour destituer Obama ?

Dans un article publié le 21 juillet, intitulé « Les républicains excluent la destitution d’Obama. Quand aux démocrates, nous verrons... » Zuesse explique pourquoi les démocrates, à moins qu’ils ne décident d’agir contre l’occupant de la Maison Blanche, perdront non seulement le contrôle de la Chambre et du Sénat dans l’élection de novembre prochain, mais aussi la Présidence en 2016. Reprenant les récents sondages indiquant une popularité pour Obama similaire à celle de Bush en 2006, Zuesse rappelle que Bush avait tiré son parti vers le bas et causé la perte du contrôle du Congrès en 2006, puis de la Maison Blanche en 2008. Il faudrait aujourd’hui « presque un miracle » pour que les démocrates puissent garder le contrôle.

S’adressant à un lectorat qui pourrait encore hésiter à passer à l’action, Zuesse montre comment Obama a tout fait pour protéger Wall Street, allant même jusqu’à dire aux représentant des mégabanques que son gouvernement « s’est placé entre eux et les fourches », afin de les défendre contre la colère de la population.

Zuesse souligne que « les républicains ne le feront pas », et cite l’un d’entre eux disant « nous ne planifions pas de plancher là-dessus ni de rédiger des articles de destitution », qui constituent normalement le début d’une démarche officielle.
Soit les démocrates destituent Obama, soit nous nous retrouveront effectivement avec deux partis « conservateurs », et les vrais progressistes devront alors réfléchir à une troisième option. « Ils [au Congrès] devront faire leur choix. Et nous ferons, en tant qu’électeurs, le nôtre. »

Au final, « lorsque les élus pensent ne plus avoir à rendre de comptes, ce n’est rien d’autre qu’une dictature », fait-il remarquer en terminant.

Urgent : la solution LaRouche pour sortir les Etats-Unis et le monde de la crise

Voir le commentaire

  • petite souris • 23/07/2014 - 18:03

    donc les stètes ne sont donc plus une démocratie ...........

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide