Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité

Les maires signataires de la nouvelle déclaration d’Arzviller exigent la séparation bancaire

La rédaction
visites
689
commentaire
JPEG - 125.5 ko

Réunis à Gunzviller (Moselle) le 21 avril 2017, plusieurs maires ont signé une nouvelle déclaration appelant à une séparation stricte des banques.

Nouvelle « Déclaration d’Arzviller »

Le 21 avril 2017, Guntzviller (Moselle).

Plus que jamais, nous, maires et élus de France tout comme européens, ainsi que tous ceux qui sont conscients que la direction du monde doit être désormais orientée vers l’unité de toutes les nations et de leurs peuples pour le bien commun de l’humanité, réitérons en ce 21 avril 2017 à Guntzviller, en Moselle, l’engagement pris le 10 août 2013 non loin d’ici, à Arzviller, « pour l’avenir de nos enfants et petits-enfants et, au-delà, pour l’humanité ».

Plus que jamais, car rien n’a été fait depuis pour enrayer l’effondrement du système financier international et ses conséquences sociales. Ni la séparation stricte des banques qui mettrait fin au chantage des banques d’affaires sur l’épargne populaire, ni une politique d’investissement dans des projets à long terme d’équipement de l’homme et de la nature, ni une politique de détente, d’entente et de coopération entre les nations, fondées sur les objectifs communs de l’humanité… rien n’a été fait pour libérer les peuples de l’occupation financière.

Plus que jamais les faux-monnayeurs du système financier veulent faire payer la note de leurs erreurs aux peuples et aux élus de proximité. Le démantèlement des services publics, la mise en compétition financière des territoires au détriment d’une véritable égalité des citoyens, l’imposition de politiques d’austérité en étouffant la capacité d’agir des représentants des peuples, maires, élus de régions, parlementaires qui souhaitent les servir, la spoliation des épargnants pour renflouer les dettes de jeu des méga-banques (comme on a pu le voir en Espagne et à Chypre en 2013 ou en Italie en 2016) forment la politique d’ensemble d’une oligarchie financière incapable de se remettre en cause.

Alors que l’euro, vice d’une Union européenne qui a trahi les peuples de l’Europe, s’est condamné lui-même, alors que les pays européens doivent se concerter rapidement pour refonder une Europe des nations et des projets, alors que, de nouveau, une escalade vers une guerre généralisée s’enclenche au Moyen-Orient, nous, maires et élus de France et d’Europe, soutenons une véritable politique de libération des peuples, fondée sur leur droit à disposer d’eux-mêmes, le respect du travail humain, en résumé une politique qui remet l’argent au service de l’économie réelle et du développement des peuples.

La politique engagée par les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et le projet « gagnant-gagnant » d’une Nouvelle Route de la soie constituent aujourd’hui pour nous la référence en devenir d’un pont terrestre mondial basé sur les objectifs communs de l’humanité.

Notre engagement, au-delà des convictions partisanes, puise ainsi sa source dans l’intime conviction qu’un sursaut est possible, qu’un autre monde est possible. Nous appelons les hommes et les femmes porteurs d’espérance et de bonne volonté à le faire émerger avec nous.

Premiers signataires :

  • Michel Carabin, maire de Arzviller, Moselle ;
  • Yvon Firdion, maire de Guntzviller, Moselle ;
  • Jean-Luc Jacob, maire de Danne-et-Quatre-Vents, Moselle ;
  • Eugène Pérez, maire de Chamouilley, Marne ;
  • Jean-Marie Mangin, maire de Varmonzey, Vosges ;
  • Jean-Jacques Reibel, maire de Hommert, Moselle ;
  • Jean-Maris Siquoir, maire de Loudrefing, Moselle ;
  • Régis Demange, maire de Bétoncourt-les-Brotte, Haute-Saône ;
  • Michel Weisse, maire de Baudrémont, Meuse ;
  • Michel Philippe, maire de Anchamps, Ardennes ;
  • Cédric Perrin, maire de Brouville, Meurthe-et-Moselle ;
  • Gérard Tardy, maire de Morey-Saint-Denis, Côte-d’Or ;
  • Emmanuel Payeur, maire de Chaudenay-sur-Moselle, Meurthe-et-Moselle ;
  • Michel Fabriès, ancien maire de Teyssode, Tarn.
  • Daniel Jehanne, maire de Le Mesnil Simon, Calvados ;
  • Remy Garrot, maire de Sombernon, Côte-d’or ;
  • Pierre Martin, maire de Dannelbourg, Moselle ;
  • Arnaud Lenenan, maire de Joppécourt, Meurthe-et-Moselle ;
  • Daniel Fritz, maire de Kerbach, Moselle ;
  • Guy Kremer, maire de Boust, Moselle.

Vous êtes un(e) élu(e) ? Apportez votre signature à cet appel en renvoyant le formulaire (pdf) ou en nous contactant au 0176691450.

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 22 septembre le monde
en devenir

Don rapide