Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité

Marchés financiers : la folie avant le krach

La rédaction

Le cafouillage de Wall Street suite au tweet de la soi-disante Armée syrienne électronique (ASE) le 23 avril (« Flash : deux explosions à la Maison-Blanche, Obama blessé  ») et les folles attentes des marchés suspendus aux lèvres du patron de la BCE Mario Draghi aujourd’hui, montrent à quel point la rationalité a cédé la place à la volatilité en bourse.

JPEG - 22.7 ko
Krach éclair du Dow Jones le 23 avril 2013

Dans le premier cas, l’absence de rationalité est due à l’hégémonie des algorithmes de calculs employés pour le trading à haute fréquence (HFT) par les banques d’investissement et universelles. Ainsi, les robots-lexico (ou toxico ?) qui ont « lu » le tweet de l’Associated Press (AP), piraté par l’ASE, ont provoqué en moins de trois minutes une chute de 130 points du principal indice boursier new-yorkais, correspondant à une perte de capitalisation boursière de 150 milliards de dollars !

PNG - 56 ko
Les taux d’intérêt de la BCE
Avec le taux directeur en bleu (opérations principales de refinancement).

Dans le deuxième cas, un CAC-40 qui s’excite pendant deux jours, avec une croissance de 5 % pour atteindre son plus haut niveau depuis le début de l’année, salivant à la seule idée que le patron de la BCE Mario Draghi pourrait enfin, après 9 mois d’attente, baisser le principal taux directeur de la « poubelle de Francfort » (dénommée ainsi en raison de l’immense quantité de titres toxiques qu’elle détient) en-dessous des 75 points actuels.

En attendant le nouveau krach, les banques spéculent à tout va sur les marchés (à la baisse comme à la hausse) au lieu de prêter à l’économie réelle, et ce pendant que le chômage progresse, aussi rapidement que les cures d’austérité.

Petit rappel : la solution n’attend que vous !

Signez l’Appel pour un Glass-Steagall global, tout de suite !

Voir le commentaire

  • petite souris • 26/04/2013 - 15:53

    un petit séisme avant le grand ....
    comme pour la ceinture de feu
    on s’attend donc au pire

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 16 février le monde
en devenir

Don rapide