www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Guerre

Benghazi : un responsable du département d’Etat avait prévenu

La rédaction
543 visites | 4 commentaires

La chaîne de télévision Fox News a révélé le 30 octobre le contenu d’un message confidentiel du 16 août à destination du bureau d’Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine, décrivant une réunion d’urgence tenue le 15 août à la demande du Consulat américain de Benghazi pour évaluer la menace posée par la multiplication des réseaux islamistes dans la région.

Selon ce message confidentiel, le principal responsable pour la sécurité au département d’Etat pour cette région (Reginal Security Officer) avait conclu que le consulat ne pouvait plus être protégé correctement « dans l’éventualité d’une attaque coordonnée ». Le message décrit également la présence d’une dizaine de milices islamistes et de camps d’entraînement d’Al Qaïda à Benghazi même.

Cette révélation confirme les rapports faisant état de l’existence d’un ordre d’Hillary Clinton pour accroître la sécurité du consulat dans la période qui a précédé l’attaque du 11 septembre, au cours de laquelle ont péri l’ambassadeur Chris Stevens et plusieurs de ses compatriotes. Cet ordre aurait été contremandé par le Président Obama lui-même, sous prétexte qu’Al Qaïda n’existe plus depuis qu’il a ordonné l’assassinat d’Ossama Ben Laden en mai 2011. Le message affirme que le consulat allait faire une demande officielle auprès de l’Ambassade américaine à Tripoli, « pour une mise à niveau de la sécurité physique et de la main d’oeuvre nécessaires » à une protection autonome du consulat.

Ceci ajoute de la pression sur Hillary Clinton pour qu’elle divulgue les informations dont elle dispose à ce sujet, des éléments qu’elle retient pour ne pas provoquer la défaite de Barack Obama lors de l’élection du 6 novembre.

Le candidat républicain Mitt Romney refuse obstinément pour sa part de se prononcer sur ces événements, à la demande de ses conseillers qui ne veulent pas ouvrir une boîte de Pandore à quelques jours de l’élection.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 4 commentaires

Vos commentaires

  • Le 3 novembre 2012 à 13:44
    par petite souris

    Le 11 toujours le onze !!!!!!!!!!!
    Le 11 que formait les deux tours
    Le 11 sept pour leur destruction
    2011 pour assassiner Ben Laden
    Le 11 sept 2012 pour l’assassinat de l’ambassadeur des stètes en Lybie

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2012 à 01:14
    par grosrat

    Salut les bisounours :-) C’est l’administration américaine qui a armé les "rebelles", ceux-là même qui ont attaqué l’ambassade (quand on dine avec le diable...) ; on comprend l’embarras d’Obama. Sa place, ainsi que celle de Sarkozy est devant la Cour Internationale : pour avoir provoqué ces actions en Libye mais aussi, sous le même scénario, en Syrie.

    • Le 3 novembre 2012 à 10:39
      par Bertrand Buisson

      Salut gros dur |-)
      l’enjeu dans cette affaire est qu’aucune décision n’a été prise
      1- pour empêcher cette attaque en amont alors que le danger était pointé ;
      2-pour réagir à l’attaque, alors même qu’elle avait lieu ;
      Il y a donc eu une faille majeure comparable à celle du 11 septembre 2001, et l’étau se resserre sur le Président...

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2012 à 09:26
    par gdfontaines

    Hillary a donc le pouvoir de changer la donne..

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet