Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité

Monti : Glass-Steagall ? Connaît pas !

La rédaction
visites
495
commentaire

Lors d’une conférence de presse le 12 octobre devant l’Association de la presse étrangère à Milan, le premier technocrate italien Mario Monti a prétendu, après avoir été saisi d’une question par un de nos collègues de l’EIR, qu’il n’avait « pas regardé de près la question de la séparation entre banques commerciales et banques d’investissement », sans préciser toutefois si c’était par manque de temps ou d’intérêt.

Notre collègue avait pourtant expliqué que la raison de sa question était l’injection massive de liquidités décidée récemment par son compatriote Mario Draghi de la BCE, une politique qui ne pouvait, en l’absence d’une telle séparation entre les types de banques, que nourrir la bulle spéculative en train de dévorer les marchés financiers et plonger l’économie réelle encore plus dans l’abîme.

Impossible cependant pour Monti, qui était de 1994 à 2011 le président de la plus prestigieuse université italienne spécialisée en économie, la Bocconi de Milan, d’esquiver cette question en feignant l’ignorance ou l’incompétence. Son refus de prendre position sur un enjeu aussi primordial que Glass-Steagall constitue une véritable insulte envers les peuples européens, victimes des mesures d’austérité les plus meurtrières depuis l’ère Mussolini-Pétain-Hitler, et ce dans une situation ou même le Fonds monétaire internationale est obligé de concéder que de telles mesures ne peuvent que tuer tout espoir de croissance en Europe.

Voir le commentaire

  • petite souris • 16/10/2012 - 22:59

    La plupart des mépris ne valent que des mépris. Montesquieu
    Le mépris des hommes est souvent la marque d’un coeur vulgaire. Albert Camus
    Le mépris et la haine sont sans doute les écueils dont il importe le plus aux princes de se préserver. Machiavel
    La hauteur de l’orgueil se mesure à la profondeur du mépris. André Gide

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 25 juillet le monde
en devenir

Don rapide