www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

NS N°14/2015 - Cheminade c’est l’alternative !

731 visites

C’est fou à quel point un « petit journal » comme Nouvelle Solidarité, sur huit pages, sans publicité et entièrement fabriqué par des militants, peut être intéressant ! Seulement, la défense de notre singularité et la poursuite de notre développement dépendent de votre mobilisation financière à nos côtés.

JPEG - 239.6 ko

• ÉDITORIAL de Jacques Cheminade : Progrès. (p. 1)

• FRANCE :

  • ECOLOGIE : Sauvons la planète... de la COP21. Le sommet mondial sur le changement climatique, qui doit se tenir à Paris à la fin de l’année, est-il condamné à l’échec ? C’est fort probable, mais en rester là serait ne pas voir les ravages que produit d’ores et déjà, sur nos concitoyens et nos responsables, la propagande massive menée depuis des années accusant l’homme, et ses activités productives, d’être à l’origine d’un changement climatique pouvant conduire à la disparition non seulement de la civilisation humaine, mais de la planète entière !
    Par Christine Bierre. (p. 2-3)
  • AGRICULTURE : Non aux tueurs financiers ! Les agriculteurs ont raison : ce ne sont pas des aides qu’il leur faut, mais des prix, c’est-à-dire le droit de vivre dignement.
    Par Karel Vereycken. (p. 3)
  • ARRÊTONS LA MISE EN FAILLITE des agriculteurs. Nos éleveurs et nos producteurs de lait sont endettés jusqu’au cou, comme la Grèce. Une exploitation d’élevage sur dix est au bord du dépôt de bilan et avec un prix du lait à 25 cts le litre, on ne peut plus continuer.
    Déclaration de Jacques Cheminade. (p. 3)
  • EN DÉFENSE DES COMMUNES : Pour que vive la République pour tous. Le 24 juin 2015, plus de 1000 maires ruraux ont manifesté devant l’Assemblée nationale contre la nouvelle organisation territoriale, la loi NOTRe. Témoignage.
    Par Michel Terreaux, maire de Lembas (Dordogne). (p. 3)

• L’EUROPE MARCHE SUR LA DETTE. Voici nos alternatives ! La Grèce a perdu une bataille mais pas la guerre, pourrait-on dire après qu’elle a été obligée de signer un accord dont Alexis Tsipras dit qu’il « n’y croit pas ». Mais la guerre contre l’oligarchie financière internationale continue sur d’autres fronts : celui du triple sommet d’Oufa en Russie et celui de la bataille pour couper les banques en deux, au Sénat américain.

  • GREXIT : la stratégie de Schäuble pour une dictature européenne. Après cinq mois de négociations truquées, le Premier ministre grec Alexis Tsipras, fidèle à la volonté du peuple grec de rester dans l’euro, a été soumis à un chantage innommable : accepter la reddition sans condition ou subir une sortie désordonnée de la zone euro, c’est-à-dire un « Grexit » plongeant la Grèce dans le chaos.
    Par Karel Vereycken. (p. 4)
  • AU SOMMET D’OUFA, les BRICS passent à l’acte. Compte tenu de la crise, peut-être finale, dans laquelle s’est engagée l’Union européenne en voulant faire de la Grèce la victime expiatoire d’une crise qui est en réalité celle de toute la zone transatlantique, les progrès accomplis à Oufa par les BRICS, l’OCS et l’Union économique eurasiatique (UEEA) qui les a rejoints, représentent aujourd’hui le seul espoir d’un retour à des politiques de croissance permettant d’assurer un avenir à notre planète.
    Par Christine Bierre. (p. 4-5)
  • ÉTATS-UNIS : Nouvelle offensive pour couper les banques en deux. Le Glass Steagall Act revient en force aux États-Unis, où la crise n’en finit pas de faire des dégâts. Et au rythme où vont les choses, cette question pourrait bien être celle qui décidera du prochain Président des États-Unis.
    Par Karel Vereycken. (p. 5)

• CULTURE :

  • LA MUSIQUE n’est pas dans les notes, mais dans l’intention. Nous vous présentons dans ce numéro de Nouvelle Solidarité, que vous pourrez emporter avec vous en vacances, ces réflexions à bâtons rompus de notre ami américain, Lyndon LaRouche, sur le caractère profondément humain de la musique classique.
    Par Lyndon LaRouche. (p. 7-8)
  • AU-DELÀ DES NOTES, l’unité de l’œuvre. Dans « L’interprétation, question fatidique pour la musique de notre temps », le grand chef d’orchestre et compositeur allemand, Wilhelm Furtwängler (1886 -1954), traite indirectement de la question soulevée ici par LaRouche, à savoir que la musique n’est pas dans le son des notes en tant que tel, mais dans l’idée guidant la composition, qui, elle, n’est pas tangible.
    Extraits du livre de Wilhelm Furtwängler. (p. 7)

• MOBILISATION :

  • NOTRE PRÉSENCE au Forum des jeunes des BRICS. Du 26 au 28 juillet, les BRICS tenaient, dans la continuité de leur sommet avec l’Organisation de la coopération de Shanghai, leur Forum de jeunes à Oufa, en Russie. Environ 150 jeunes y assistaient, représentant les pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), mais aussi le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. On notait également la présence de quatre jeunes venus de Bulgarie, du Japon, d’Allemagne et de France. Ces derniers, Kai-Uwe Ducke et Sébastien Drochon, y étaient invités pour représenter notre partenaire, l’Institut Schiller.
    Entretien avec Sébastien Drochon, envoyé spécial de l’Institut Schiller à Oufa, Russie.

Fatigués de vous plaindre sans rien faire ?

Nouvelle Solidarité est un bimensuel paraissant le vendredi. Il est entièrement conçu et produit par des militants et des bénévoles. Il n’est pas disponible en kiosque. Pour le recevoir sous forme papier ou électronique, il faut vous abonner.

A VOUS DE LE FAIRE EXISTER :

  1. en vous abonnant,
  2. en adhérant (en ligne) à Solidarité et Progrès
  3. en mensualisant vos dons.
  4. En distribuant des anciens numéros auprès de vos amis. Nous contacter.
  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet