Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 18 janvier - JC2017 : je comprends la colère du port du Havre Lire Flash : 18 janvier - JC2017 : Rendre la vaccination contre la grippe de nouveau obligatoire chez les personnels de santé Lire Flash : 16 janvier - Radio S&P 16 janvier 2017 - Moment hystérique ou moment historique ? Lire
Accueil Actualité

La Russie constuira 12 nouveaux réacteurs nucléaires en Inde

La rédaction
visites
728
commentaire
JPEG - 407.3 ko
La centrale nucléaire de Kudankulam dans le sud de l’Inde.
Crédit : Wikipedia Commons

La visite du président Vladimir Poutine le 11 décembre à New Delhi marque une étape majeure dans la coopération grandissante entre les BRICS afin de consolider un ordre mondial multi-polaire. Les relations bilatérales atteignent un nouveau niveau qualitatif.

Parmi les seize accords signés, le plus important est l’engagement de Moscou à fournir à l’Inde au moins 12 réacteurs nucléaires dans les 20 prochaines années, y compris les unités 3 et 4 de la centrale nucléaire de Kudankulam. La Russie a déjà construit Kudankulam 1, qui est déjà en opération, et Kudankulam 2, qui doit entrer en activité en mars 2015. Il s’agit de deux unités de 1000 MW. Par ailleurs, les deux pays poursuivent ensemble des recherches sur les réacteurs au thorium, une ressource dont l’Inde dispose en grandes quantités.

Vladimir Poutine a précisé que la Russie pourrait participer au projet de Corridor industriel Delhi- Mumbai et que des négociations pour un accord de libre-échange entre l’Inde et l’Union eurasiatique seront accélérées.

Le Premier ministre Narendra Modi a souligné de son côté que la Russie demeure le plus important partenaire de l’Inde en matière de défense, et qu’elle produirait intégralement en Inde l’un de ses modèles d’hélicoptère les plus avancés. Une vaste coopération dans le secteur du pétrole et du gaz est aussi envisagée.

Modi a noté dans un tweet : « Le lien entre les peuples de Russie et d’Inde est très fort. Nos nations sont restées côte-à-côte contre vents et marées. »

L’on peut se demander s’il s’agissait là d’une réponse indirecte au département d’Etat américain, dont la responsable Marie Harf a publiquement déclaré que le gouvernement Obama avait prévenu l’Inde que ce n’est « pas le moment de faire des affaires avec la Russie ».

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Cette nouvelle dynamique des BRICS est le fruit d’un combat international pour le droit au développement mené par Solidarité et progrès en France et l’Institut Schiller à l’international.

En savoir plus

Don rapide