Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 20 janvier - Étude : la pratique musicale favorise l’apprentissage du langage Lire Flash : 20 janvier - NS N°1/2017 - 2017, quatre principes pour une sortie de crise Lire Flash : 19 janvier - Radio S&P 19 janvier 2017 - L’UE est morte, vive l’Europe ! Lire
AccueilActualité

Signe de de l’exaspération grandissante de la Russie par rapport aux provocations des Etats-Unis, de l’UE et de l’OTAN, le président Vladimir Poutine a invalidé, la semaine dernière, un décret présidentiel de 2011 établissant un groupe interdépartemental de travail au sein de l’administration présidentielle russe pour gérer les négociations avec l’OTAN sur la défense antimissile.

La déclaration laconique du Kremlin ne donne aucune explication pour le geste de Poutine, mais le quotidien the Voice of Russia a publié le 3 novembre sur son site un long article à ce sujet.

L’auteur de l’article, John Robles, attribue la décision de Poutine à une longue série de frustrations accumulées sur plusieurs dossiers, où le manque de coopération et de respect de l’OTAN a été flagrant. Robles écrit :

La sagesse du président ne peut être remise en question après (...) des douzaines de tentatives manquées pour développer un partenariat avec l’alliance [Atlantique]. Ces ’’ratées’’ ont touché plusieurs domaines et ont été aggravées par les actions de l’OTAN elle-même (…) mais comme le proverbial ours russe, le président Poutine a été lent à réagir, mais une fois qu’une action a été décidée il est résolu.

La liste des griefs avancées par Robles peut être résumée comme suit :

Robles souligne que plusieurs avertissements ont été lancés aux Etats-Unis et à l’OTAN au sujet « de leur bouclier qui peut être rapidement et discrètement transformé en une architecture de première frappe meurtrière ». « Alors, pourquoi la Russie devrait-elle continuer à tenter de coopérer avec un plan qui vise à l’encercler avec des missiles de l’OTAN ? La réponse à cette question peut être machiavélique, ou bien peut-être aussi simple que le fait que la Russie cherchait à coopérer avec l’Occident jusqu’à la toute fin, dans un élan pacifique. »

Avec cette décision présidentielle, « Poutine a officiellement mis fin à l’ère où la Russie cherchait à apaiser et à coopérer avec son ancien adversaire qu’est l’OTAN et a tranquillement, oui, tranquillement, réaffirmé la souveraineté de la Russie et montré qu’elle se tiendra du côté de la paix, non pas seulement en paroles mais aussi par un geste serein et digne ».

Voir le commentaire

  • petite souris • 08/11/2013 - 13:03

    Affirmer sa souveraineté est un acte d’indépendance et de liberté absolument incompatible avec les institutions internationales qui ne sont aujourd’hui que des trompe l’oeil pour soumettre et les pays et les peuples grâce aux marionnettes/chefs d’état !
    J’espère que cet exemple sera suivi

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La City et Wall-Street fomentent la guerre pour éviter la refonte des institutions financières. Il nous faut changer la donne afin d’empêcher que la situation dégénère en catastrophe nucléaire.

En savoir plus

Le choix de la rédaction

Don rapide

Suivez nos campagnes, abonnez-vous !

Ce formulaire est anonyme, c’est à dire que l’identité de l’utilisateur n’est pas enregistrée.