Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 11 décembre - Miracle économique chinois : l’importance de la séparation stricte des banques Lire Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire
Accueil Actualité

Raids israéliens contre Damas, comment la région a failli s’embraser

visites
365
commentaire

Dans « Quatre raids qui ont failli provoquer une guerre généralisée », paru dans l’Orient le Jour, la journaliste libanaise Scarlett Haddad, généralement très bien informée sur ce qui se passe dans le camp des amis de la Syrie au Liban, décrit par le menu détail ces jours où tout a failli basculer. Une possibilité qui reste d’ailleurs toujours d’actualité, en dépit des avancées potentielles réalisées lors des rencontres entre John Kerry, Vladimir Poutine et Serguei Lavrov, le 7 et 8 mai derniers, à Moscou.

Scarlett Haddad nous informe notamment des craintes de la Ligue Arabe et du Qatar sur la défaite prochaine de cette opposition jihadiste qu’ils ont monté contre la Syrie souveraine. L’on apprends beaucoup aussi sur les pressions qui ont pu amener Obama à faire appel aux services de son ami Netanyahou. Et surtout, surtout ... sur la coordination totale qu’on a pu constater entre les raids israéliens contre Damas et une offensive djihadiste qui s’est déployée au même moment, et sur les mêmes lieux.

Pour lire cet intéressant article

Voir le commentaire

  • petite souris • 10/05/2013 - 01:27

    très belle organisation !
    excellent timing !
    trop bien fait pour être honnête ..........
    mais il y a toujours un grain de sable quand trop de personnes sont impliqués dans une telle machination, il y a toujours une faille, une erreur, un léger oubli ...
    alors que
    avec moins d’énergie, moins de temps, moins d’argent, et une volonté de paix, depuis 1967 cette région du monde aurait eu moins de morts innocents et inutiles à enterrer et donc plus de travailleurs pour le développement !!!!!
    les perdants seraient les marchands d’armes et les banksters
    choisir l’homme au lieu de l’argent est simple pourtant

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide