www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Sarkozy attribue sa défaite aux règles du CSA et à des « petits » candidats comme Jacques Cheminade

La rédaction
1526 visites | 10 commentaires

25 avril 2012 (Nouvelle Solidarité) — Le 19 avril, à trois jours du premier tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy s’est amèrement plaint des règles de la campagne officielle qui accordent, pendant une très courte période, aux « petits » candidats une exposition médiatique comparable à la sienne, c’est-à-dire 10% du total.

« La conception extraordinaire de l’égalité à la française, a-t-il lancé, c’est neuf contre un et en plus il ne faut pas se plaindre. (…) Je passe à la télévision à des heures extraordinaires entre des personnes, que je ne connais pas d’ailleurs, qui viennent tous les cinq ans comme une forme de festival de Cannes. C’est une démocratie formelle qui étonne dans le monde entier et que même les Français regardent avec beaucoup de scepticisme ».

Sarkozy semblait même découvrir qu’il n’était pas le candidat unique à sa succession : « Qui sont certains des personnages auxquels on donne un temps de parole extraordinaire (sic), qu’on n’a pas vu avant et qu’on ne reverra plus après ? (…) Je me suis soumis à ce régime (…) Cinq semaines à ce rythme, neuf contre un. Quand je pense qu’on a dit que c’est moi qui maîtrisais les médias, qu’est ce que ça serait si je ne les maîtrisais pas ! ».

Heureusement, estimait Sarko, « le peuple français va donner une leçon à tous ces gens » dimanche prochain (le 22 avril), avait-t-il prédit. « Notre rassemblement renversera les montagnes de papier qu’ils veulent dresser devant vous, devant nous, devant moi. Ils n’y réussiront pas ! ».

Deux jours après sa première défaite de dimanche, à l’Espace Moncassin, près de son QG de campagne à Paris, devant les élus de l’UMP, Sarkozy s’est senti obligé une fois de plus de blâmer ceux « qui se font un Festival de Cannes », comme Nathalie Arthaud et Jacques Cheminade.

A part le sens aiguë de la démocratie qui le caractérise, Sarkozy fait surtout preuve d’une forme de passion politique qui le conduira à sa chute. Les observateurs avertis reconnaissent en lui un lecteur de plus en plus pâle des discours d’Henri Guaino. Quand au Festival de Cannes, Sarko se révèle très fort dans le rôle principal d’une scène de la Nuit des morts-vivants.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 10 commentaires

Vos commentaires

  • Le 25 avril 2012 à 18:17
    par petite souris

    Ben voyons !
    M’sieur ! pas d’ma faute si chuis deuzièm ! zétaient tous contre moi m’sieur !

    ch’croyais kil était entré en politique à 17 ans !!!!!!!!!! soit ya 40 ans ! sans faire d’études....
    ben kom’koi lexpérience serràrien ........

    Un vrai démocrat’ not’président !

    • Le 3 mai 2012 à 13:54
      par Juba

      Il n’a pas du comprendre les règles d’une élection non pipée. Il a cru que ce serait une simple formalité et que personne ne le gênerait. Qu’il n’y aurait que lui. Petit comique.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2012 à 09:20
    par idnaze

    Salut a vous.
    Il y a un comportement qui comme le déni, est quasi univèrsel :
    Penser ou dire que nos échècs sont la faute des autres :-D
    La maturité, nous incite souvent de taire cette tedance,je crois ?
    Bye.

    • Le 3 mai 2012 à 13:53
      par Juba

      C’est pourtant parfois le cas, on ne peut pas l’exclure.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2012 à 13:52
    par Juba

    Ce type est un grand narcissique. Ces multiples déclarations ne font que le prouver une fois encore.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2012 à 20:53
    par lige4935

    a’t on expliquer a ce nain ce qu’est la démocratie vu qu’il est un emigré hongrois il lui faudrait de cours d’instruction civiques.C’est vrai un prince hongrois(ou sa famille)fuyant 1917 après avoir pressé le citron il y a de quoi avoir la trouille et de plus à neuilly là ou il y a 3 flics pour un habitant sans compter la villa montmenrency.Quel beau ghetto isn’it

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2012 à 20:18
    par Koko

    Quel tocard ce Sarkozy, Jacques Cheminade et Nathalie Arthaud sont des candidats autrement plus brillant que lui, ils n’ont pas besoin d’un Henri Guéno pour écrire leurs discours !

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2012 à 00:09
    par cyril Talbot

    Bravo pour votre campagne malgré les boules puantes des chiens de garde médiatique honteux...continuer !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 22:43
    par petite souris

    Ah ! Bon !

    Il lui a manqué moins de 2% pour être à égalité avec François .... et c’est bien l’autre Nicolas qui a fait ce score ... et il est dans son camp non ???

    Faut savoir compter !

    ...ni les électeurs de Nathalie, ni ceux de Jacques n’auraient voter pour lui de touts façon ....

    Faut savoir réfléchir !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2012 à 18:29
    par lbg

    que dirait t-il ce cher sarkozy si on imposait un tirage aux sort des représentants ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet