Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Séparation des banques : une commune espagnole rejoint la bataille

La rédaction
visites
851
JPEG - 1.1 Mo
Texte du vœu voté par le conseil municipal de Viloria, Espagne

Sollicité par des militants locaux, le conseil municipal, ainsi que Fernando Pompeyo Velasco Fraile, le maire IU (Gauche unie) de Viloria, une commune attachée à Valladolid au nord de Madrid, ont unanimement adopté la déclaration d’Arzviller. [1]

PDF - 537.6 ko
Le texte en version pdf.

Six des sept conseillers représentant plusieurs tendances politiques furent présents. Dans son compte-rendu, le Conseil municipal de Viloria précise que, réuni en session ordinaire le 15 janvier 2014, le plenum fut informé du document reçu de France et d’Allemagne qui cite les griefs contre le pouvoir des banques et leurs exigences sur les gouvernements.

Le document reprend ensuite le texte complet de la déclaration d’Arzviller, suivi de la mention : « La lettre précitée est acceptée et unanimement approuvé pour envoi aux autorités concernés ».

En plus des premiers signataires, la déclaration d’Arzviller a été signée par les maires français, allemands, italiens et espagnols suivants :

  • Jean Paul Brignoli (Maire de Omey, 51),
  • Klauspeter Brill (Maire de Lebach, Sarre),
  • Gabriele Chiurli,(Conseiller régional de Toscane),
  • Yvette Ermini, (Maire de Montépreux, 51),
  • Jacques Gragé (Maire de Verzenay, 51),
  • Manfred Hellmann (Maire de Viernau, Thüringen),
  • Volker Jenennchen (Maire de Elsterberg, Saxe),
  • Valentina Lorio Tomasetti (Conseillère municipale de Galliate Lombardo, Lombardie),
  • Jean-Pierre Maurer (Maire de Mousson, 54),
  • Nicola Oliva (Conseiller municipal de Prato, Toscane),
  • Denis Renaudin (Maire de Vroncourt, 54),
  • Bernard Renaudin (Maire de Nicey-sur-Aire, 55),
  • Fabio Rolfi (Conseiller municipal de Brescia et conseiller régional de Lombardie),
  • Edilberto Ruiz Frontela (Maire de Villanueva de Duero, Castille-et-León),
  • Sébastien Schlegel (Maire de Achen, 57),
  • Gérard Tardy (Maire de Morey St Denis, 21).
  • Thomas Zschornak, (Maire de Nebelschütz, Sachsen).
  • Kurt Seggewiß, (Maire de Weiden, Oberpfalz).
  • Olaf Borchardt, (Maire de Petershagen, Brandenburg).

Voici le kit d’action qui vous permettra d’interpeller les candidats aux élections municipales pour qu’ils s’engagent sur la séparation des banques !


[1Le 10 aout 2013, plusieurs maires français et allemands, réuni à Arzviller en Moselle en France, avaient, dans une déclaration commune, appelé les gouvernements européens à rejeter l’austérité et à couper les banques en deux.

Contactez-nous !