www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Guerre

Syrie : la double décision d’Obama fait long feu

La rédaction
753 visites | 1 commentaire

Comme on pouvait s’y attendre, l’administration Obama a reconnu la Coalition nationale des forces de l’opposition et de la révolution syrienne comme seule représentante de la Syrie et a préparé une annonce qui sera diffusée sur la chaîne télé américaine ABC (News « 20/20 ») vendredi le 14 décembre.

Le secrétaire d’Etat-adjoint William Burns, qui était au Maroc pour la réunion des Amis de la Syrie, a déclaré que le chef de la Coalition Ahmed Moaz al-Khatib a été invité à se rendre à Washington « dès que l’occasion se présentera ».

La désignation quasi simultanée par Obama du groupe Jabhat al-Nusra comme organisation terroriste n’a pas eu le résultat escompté, puisque plusieurs groupes d’opposition syriens et de bataillons armés ont annoncé qu’il ne supporteraient pas de voir leurs amis de Jabhat al-Nusra isolés de cette manière. Ils comptent organiser une manifestation en leur soutien ce vendredi 14 décembre.

Même le nouvel ami-en-chef des « Amis de la Syrie », Ahmed Moaz al-Khatib, a critiqué la décision d’Obama et demandé qu’elle soit revue : « La décision de placer sur la liste noire l’un des groupes combattant le régime en place comme organisation terroriste doit être réexaminée », a-t-il déclaré en toute confiance.

Le magazine Foreign Policy rapporte que la désignation de Jabhat al-Nusra, affiliée à al Qaïda, comme organisation terroriste, « a eu l’effet inverse de celui escompté, (...) qui ne fera que s’amplifier au sein des groupes d’opposition anti-Assad ».

Même le chef d’état-major de l’Armée syrienne libre, le brigadier-général Salim Idriss, a défendu Jabhat al-Nusra en niant qu’il s’agissait d’une organisation terroriste ! Les Frères musulmans en Syrie on également pris la défense du groupe, affirmant que la décision était « très mauvaise ».

Quant au ministre russe des Affaires étrangères Sergeï Lavrov, il a déclaré qu’il était surpris d’apprendre que Washington avait reconnu la Coalition nationale des forces de l’opposition et de la révolution syrienne comme seule représentante de la Syrie. Il a souligné que la décision d’Obama « contredit les accords stipulés dans le communiqué de Genève » et que puisque « la coalition a été reconnue comme seule représentante légitime, les Etats-Unis ont apparemment décidé de miser sur une seule victoire militaire de cette même coalition nationale ».

Un rédacteur de Foreign Policy in Focus, Conn Hallinan, a déclaré à Russia Today le 12 décembre que la décision de reconnaître la coalition « ouvre la porte à une intervention de plus en plus directe dans la guerre civile en Syrie. Cela signifiera que les armes lourdes vont entrer. Nous pourrions potentiellement finir avec une zone d’exclusion aérienne. C’est vraiment comme une déclaration de guerre contre le régime d’Assad. »

Rappelons qu’aux Etats-Unis, tout départ en guerre sans l’accord préalable du Congrès est un acte passible de destitution, et qu’une destitution de ce président va-t-en-guerre est la seule manière de mettre fin aux multiples provocations d’Obama contre la Russie et la Chine, ainsi qu’à la menace d’une guerre thermonucléaire mondiale.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Page spéciale
Guerre mondiale, il est minuit moins cinq

La City et Wall-Street fomentent la guerre pour éviter la refonte des institutions financières. Il nous faut changer la donne afin d’empêcher que la situation dégénère en catastrophe nucléaire.

En savoir plus
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir le commentaire

Vos commentaires

  • Le 14 décembre 2012 à 14:00
    par petite souris

    Obama décide à la place des peuples....
    Obama dit qui doit diriger un pays .....
     ????????????????????????????????????
    Il se croit donc le maître de l’univers ..........
    Certains en sont morts !!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet