www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Guerre

Conférence-débat — Syrie : prise de judo de Poutine sur Obama !

La rédaction
4722 visites | 4 commentaires

Questions

1h 40min 13s

La redistribution des cartes influera-r-elle une politique transatlantique plus conséquente ? La perversité de l'Occident ne risque-t-elle pas de mener à une troisième guerre mondiale ?

1h 46min 28s

Que se passe-t-il au Yemen, y a-t-il une relation avec ce qui se passe en Syrie ? Que pensez-vous des conflits internes en Turquie ?

1h 58min 35s

Avec Poutine, quelle forme peut prendre la coalition ? Concernant la crise des réfugiés, l'Europe n'est-elle pas victime de sa politique étrangère de courte vue ?

2h 6min 58s

Comment expliquez-vous la frilosité et la versatilité de la France ? Y a-t-il de fortes oppositions à cela au sein du réseau diplomatique français ? Quid de l'implication d'Israël dans la région ?

2h 18min 48s

Pourquoi la Russie et la Chine ont laissé faire en Lybie ? L'existence même de l'OTAN n'est-elle pas le principal problème ?

2h 32min 52s

Quelle initiative en direction de la Turquie peut-on avoir pour couper le financement pétrolier de Daesh ?

2h 38min 57s

Quelle est la motivation qui pousse Obama à changer de point de vue vis-à-vis de Bachar el-Assad ?

JPEG - 45.4 ko

Jeudi 24 septembre à 19h
au siège de Solidarité & Progrès à Clichy (92)
Inscriptions au 01.76.69.14.50
Retransmission internet en direct

Intervenants :

  • Jacques Cheminade, président de S&P;
  • colonel (c.r.) Alain Corvez, conseiller en stratégie internationale ;
  • Michel Raimbaud, ancien ambassadeur de France ;
  • Bassam Tahhan, islamologue et géostratège ;
  • Christine Bierre, rédactrice-en-chef de Nouvelle Solidarité.

La décision de Vladimir Poutine de mettre la Russie en position d’agir militairement à partir de la Syrie, contre Daech et autres djihadistes, change la donne au Moyen-Orient et peut-être dans le monde. Cette opération de flanc oblige les États-Unis et leurs alliés à montrer leur véritable jeu. Ils n’ont jamais eu l’intention de détruire Daech ; tout au plus de l’égratigner, dans l’espoir de pouvoir continuer à manipuler ce djihadisme contre leurs propres ennemis dans la région : la Syrie, l’Iran, le Liban.

Face au chaos déchaîné par les opérations des Occidentaux en Libye, en Syrie et au Moyen-Orient, qui peut se muer en nouvelle guerre mondiale, la collaboration avec la Russie, l’Iran et la Syrie est la voie à suivre pour rétablir la paix dans cette région. Ceci doit être le point de départ pour créer un ordre mondial plus juste, enterrant la géopolitique et remettant à l’ordre du jour cette paix par la coopération économique chère au Général de Gaulle. A plusieurs voix, nous définirons la voie à suivre.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 4 commentaires

Vos commentaires

  • Le 10 octobre 2015 à 00:51
    par Denis LEROY

    Je crois que la 3ème guerre mondiale eet commencée, sans la nommer.
    Je pense que Poutine joue avec les alliés et contre eux en douce, car il soutient en secret Bachar-El-Assaad, chef dictateur de la Syrie qui tue ses citoyens.
    Le rapport CESAR et ses photos parlent.
    Quelqu’un a bien ordonné ces tortures, quelqu’un dans le futur devra bien répondre de ces actes inhumains devant un tribunal international, non ?
    Comme vous le déclarez, il faut fermer le robinet financier, mais sans affamer les civils- et ça c’est difficile- car la vengeance du dictateur pourrait encore être pire.
    Les marchands d’armes font leur beurre actuellement, et qui sont ces marchands d’armes ? Les Etats pardi, dont la France:-(( (on vend des RAFALE en Arabie Saoudite et ailleurs).
    Alors je crois que cette guerre en fait est composée de 2 guerres !
    Mais là, ça dépasse mon raisonnement et mon analyse pour l’expliquer, si ce n’est que Poutine en est le pivot médian.
    C’est curieux qu’en France, on n’entende pas la position de la Chine sur cette guerre...à moins qu’on nous l’a cache ?
    Mais si l’on veut enrayer les flux migratoires vers l’Europe, il faut attaquer radicalement le mal à sa source, et je crois que cela passe par la Syrie et l’Iran.
    Et l’Islam est la plupart du temps un prétexte pour agir en faisant la guerre ou pour s’en protéger.
    POLITIQUE+RELIGION=DISCORDE perpétuelle.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2015 à 20:17
    par Robin Wood

    les USA s’invitent dans la lutte contre Daech en Syrie , alors qu’ils veulent la peau de son président . comment expliquent-ils ceci ? Et d’ailleurs pourquoi se mêlent-ils de ce problème ? la Syrie le leur a-t-elle demandé ? c’est peu probable . Mais ils sont tenaces , et ils insistent pour s’imposer dans les problèmes de la planète . Là Poutine ne s’est pas fait surprendre ni débordé comme pour le coup d’état en Ukraine , Alors bravo à lui ; car lui respecte les souverainetés , le choix des peuples , l’ordre établi .

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2015 à 20:22
    par Robin Wood

    Bien que la conférence ne soit pas encore terminée : très belle conférence . Bravo à Jacques et tous les intervenants . Très belles analyses !

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2015 à 18:28
    par MARTIN BRIGITTE

    LA PAIX AU MOYEN ORIENT EST LE DEPART DE LA PAIX DANS LE MONDE. ELLE
    DOIT SE MATERIALISER PAR DES ECHANGES HUMAINS, ECONOMIQUES,
    SOCIAUX, CULTUELS ET CULTURELS. CA DEMARRE PAR COUPER LES BANQUES
    EN DEUX.
    J’ADHERE !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet