www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Tatiana Seliverstova : Créons un mouvement de jeunes en soutien des BRICS

La rédaction
484 visites
JPEG - 33.6 ko
Tatiana Seliverstova.
Crédit : Institut Schiller

Voici la transcription de l’intervention de Tatiana Seliverstova, directrice du Centre international de coopération et de l’Union russe de la jeunesse, lors de la conférence internationale de l’Institut Schiller du 13-14 juin 2015 à Paris.

Chers participants de la conférence !

Je tiens à remercier vivement les organisateurs de cet événement de m’avoir invitée ici.

Aujourd’hui, il est plus important que jamais de trouver un terrain d’entente pour développer une diplomatie ouverte. La communauté internationale devrait s’en servir pour consolider les efforts mutuels visant à éliminer les complots politiques internationaux qui débouchent sur l’émergence de vastes conflits armés et la destruction des économies de pays développés et en voie de développement, au nom de l’hégémonie d’une minorité. Les pays du BRICS représentent aujourd’hui une union d’États incarnant un nouveau type de coopération internationale, basée sur la prévention de l’hégémonie de la majorité.

Au nom de la jeunesse de Russie, l’Union de la jeunesse russe (UJR), la plus grande organisation publique apolitique, met en place une coopération avec plus de trente pays et par conséquent, les relations avec les pays du BRICS sont un des domaines prioritaires pour la coopération internationale.

Cela fait trois ans que l’UJR développe activement la coopération entre les jeunes des BRICS. Elle met en œuvre des projets et programmes internationaux pour la jeunesse, avec le soutien du ministère des Affaires étrangères et du ministère de l’Éducation et de la Science de la Fédération de Russie, de l’agence fédérale de la Communauté d’États indépendants, des compatriotes vivant à l’étranger et de la coopération humanitaire internationale (Rossotroudnitchestvo).

Pour nous, « BRICS » signifie : B = Business, R = Responsabilité, I = Innovation, C = Coopération, S = Science.

Le Forum international de la jeunesse des BRICS, qui s’est tenu à Moscou en juillet 2014, a été un des événements marquants dans ce domaine. Il a réuni 150 participants venus de Russie, du Brésil, de l’Inde, de Chine et d’Afrique du Sud.

L’objectif principal de ce Forum était d’établir une coopération permanente entre l’UJR et des jeunes dirigeants et organisations de jeunes des pays du BRICS. Une résolution a été adoptée, énonçant les mécanismes de base de leur coopération dans les domaines suivants : innovation, science, culture et affaires.
Suite au succès de l’événement, il a été décidé d’organiser une visite officielle de l’UJR en Inde et de tenir le Forum de la jeunesse des BRICS de 2015 à Oufa.

Les représentants de l’UJR ainsi que les délégués du Brésil, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud ont aussi décidé que des militants de l’UJR iraient visiter tous les pays du BRICS courant 2015 et 2016, sous l’égide du mouvement de jeunes du BRICS. Au cours de ces visites, l’UJR signera des accords avec les principales associations de jeunes en Inde, en Afrique du Sud et au Brésil. Dans le cadre de la coopération entre la Chine et la Russie, l’UJR a des liens étroits avec la Fédération de la jeunesse chinoise, avec laquelle elle organise depuis vingt ans déjà un bon nombre d’événements de grande envergure.

En novembre 2014, l’UJR a effectué sa première visite officielle à New Delhi (Inde), où se sont tenues la Conférence russo-indienne de la jeunesse ainsi qu’une série de rencontres, y compris avec des députés du Parlement indien. Suite à ce voyage, les délégués russes et indiens ont décidé que le Forum de la jeunesse des BRICS se tiendrait à New Delhi.

Le Forum international des BRICS (BIF) s’est donc déroulé à Delhi du 28 au 30 janvier 2015, réunissant des jeunes politiciens, entrepreneurs, scientifiques et journalistes. Le Forum a reçu la visite du Premier ministre de l’Inde, M. Narendra Modi.

De plus, nous avons organisé le premier Forum russo-indien de la jeunesse en mars 2015, au cours duquel des accords bilatéraux déterminants ont été signés avec de grandes universités et associations de jeunes Indiennes.

Par ailleurs, l’Union de la jeunesse russe est en train d’organiser le premier Forum des jeunes des BRICS et de l’OCS (Organisation de coopération de Shanghai), qui aura lieu à Oufa du 26 au 28 juillet 2015. Ce Forum vise à impliquer les jeunes dans la recherche de solutions aux problèmes graves soulevés par les dirigeants lors du sommet des BRICS et de l’OCS.

L’UJR sera également une organisation partenaire pour le sommet de la jeunesse des BRICS à Kazan, qui se tiendra du 3 au 7 juillet 2015. Ainsi, dans le contexte du septième sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des Etats membres des BRICS, une série d’événements contribuant à élaborer de nouveaux projets et programmes pour la jeunesse auront lieu en Russie.

L’UJR prévoit d’organiser en octobre 2015 le Forum international de la jeunesse pour la science et l’innovation, afin d’élaborer des projets scientifiques et innovants communs.

Fin novembre, se tiendra le Forum de la jeunesse des BRICS à Johannesburg (Afrique du Sud), où d’anciens participants à des événements précédemment organisés par l’UJR et consacrés aux BRICS seront invités. La visite du président de l’Afrique du Sud, Jacob Zuma, y est attendue.

Aujourd’hui, les jeunes des BRICS aspirent à développer la coopération dans différents domaines : science et éducation, culture, commerce et entreprenariat. Leurs associations organisent des échanges entre jeunes, des conférences et des séminaires éducatifs, ainsi que des forums où de nouveaux projets et programmes sont lancés.

Je suis certaine que la jeunesse des BRICS est prête à élargir sa coopération avec les pays européens et se montrera toujours favorable à une telle coopération.

Il est temps que les jeunes des BRICS et de l’Europe témoignent de leur confiance mutuelle et de cette volonté de coopération. Les jeunes des BRICS sont ouverts à mettre en œuvre de nouveaux programmes et projets avec de nouveaux partenaires venant d’autres pays !

Source : Institut Schiller.

Vers les autres discours de la conférence.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Pages spéciales
Notre avenir est avec les BRICS

Cette nouvelle dynamique des BRICS est le fruit d’un combat international pour le droit au développement mené par Solidarité et progrès en France et l’Institut Schiller à l’international.

En savoir plus
Institut Schiller : La France donne la parole aux BRICS

Les 13 et 14 juin, d’éminents représentants de trois des cinq pays composant les BRICS et des pays qui leur sont associés, étaient les hôtes à Paris d’une conférence internationale exceptionnelle de l’Institut Schiller.

En savoir plus
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet