Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité

Tract de S&P : Reconquérir l’Etat contre la dictature financière

La rédaction
visites
353
commentaire
JPEG - 216.9 ko
Ce tract de Solidarité & Progrès sera distribué demain mardi 10 octobre 2017 dans tout le pays lors des manifestations contre contre les attaques envers les salariés du gouvernement Macron.

Agenda : mercredi 11 : conférence débat avec Jacques Cheminade sur Le travail, c’est quoi ?

Le travail n’est pas une marchandise. (Déclaration de Philadelphie du 10 mai 1944).

JPEG - 777.2 ko
Cliquez sur l’image pour télécharger le fichier pdf de ce tract

Nous n’en pouvons plus. Le travail et la production ne sont plus respectés. Notre pays est occupé par une puissance financière destructrice. Vous qui nous lisez le savez aussi bien que nous.

Alors, ni plaintes inutiles, ni vains compromis ni fuite en avant. Car face à l’union de tous ceux qui veulent retrouver leur dignité, le capitalisme financier mondialisé est bien plus fragile qu’il ne veut s’en donner l’air. Contre lui, nous vous proposons ici un projet de combat commun, sans repli national, sans l’escroquerie d’une fausse Europe et sans mots creux en « ismes » :

  • Tarir les sources de la dictature financière en coupant les banques en deux, c’est-à-dire en arrêtant de soutenir les paris d’un capital fictif qui détruit le travail humain. L’Etat doit retrouver sa souveraineté monétaire pour se libérer de l’occupation des forces destructrices de la City de Londres, de Wall Street et de la Silicon Valley. Il ne doit pas piteusement tenter d’implanter à Paris les cadres de la City !
  • Libérer ainsi l’émission de crédit productif public, ce que Jean Jaurès appelait le « crédit démocratique », pour faire un pari sur l’avenir. Le pari de l’emploi qualifié, de l’éducation nationale, de la santé publique, de la recherche, des technologies du futur mises au service de tous et de grands programmes d’équipement comme l’axe de développement Paris-Rouen-Le Havre et Marseille-Rhône-Rhin.
  • Recréer une véritable Banque nationale, administrée par toutes les forces vives de la nation et pas par des financiers, ayant le monopole de l’émission monétaire pour nourrir le crédit public. Il nous faut une tour de contrôle des banques libérées de la spéculation.
  • Réorganiser une planification indicative, définissant les projets à soutenir et leur répartition sur l’ensemble du territoire, afin d’y créer des emplois qualifiés de proximité, sans assignation à résidence financière.
  • Redonner au sein de l’école, dans toute l’éducation et dans une politique culturelle pour tous, une culture de la découverte, de la vie et de la joie de créer ensemble, émancipant nos capacités créatrices qui sont le nécessaire fondement d’une libération.
  • Refonder sur ces bases une vraie Europe, pas le produit frauduleux qu’on nous inflige depuis plus de 40 ans. Hors de l’euro, hors d’un fédéralisme verbeux et perverti et hors de l’OTAN.

Nous sommes dans une manifestation organisée par les syndicats, qui défend le droit du travail inscrit dans notre Constitution et notre Code contre ceux qui veulent les démanteler pièce par pièce. Nous sommes ici pour soutenir totalement ce combat.

Cependant, nous sommes convaincus que seul un projet politique positif pourra nous libérer de l’oppression, nous libérer de l’occupation financière et culturelle. Dans le monde, la Nouvelle Route de la soie que trace la Chine, avec les pays membres des BRICS, définie comme un projet gagnant/gagnant ouvert à tous les pays du monde, nous offre l’occasion d’une nouvelle alliance pour le développement contre la faillite du comportement géopolitique de nos dirigeants.

Ils disent que la France ne peut pas, en Europe et dans le monde, agir seule pour défendre ce que le Conseil national de la Résistance nous a légué. Eh bien, la France n’est pas seule. Elle n’est pas seule ! Nous pouvons prendre une place dans le poste de pilotage d’un ordre économique international renouant avec le développement mutuel ! Ce qui rend possibles notre projet et notre combat, c’est chez nous l’unité de nos forces, comme elle se manifeste aujourd’hui, et dans le monde ce changement de cap qui se dessine.

Nous voulions vous le dire. Nous vous offrons notre part dans la réflexion, l’engagement et le combat communs, convaincus qu’unis, la victoire deviendra possible et même certaine tant la minorité possédante devient elle-même stupidement aveuglée par ses possessions.

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 13 décembre le monde
en devenir

Don rapide