Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Ukraine : Vladimir Iakounine dénonce la main d’une oligarchie financière globale

La rédaction
visites
807

Dans une entrevue avec le Financial Times de Londres, le président de l’entreprise des chemins de fer russes Vladimir Iakounine, un proche allié de Poutine, a dénoncé « l’oligarchie financière globale » pour avoir orchestré la crise et le coup en Ukraine, dans le cadre d’un effort plus large visant à détruire la Russie.

« Un proche allié de Vladimir Poutine a accusé les Etats-Unis et une ’’oligarchie financière globale’’ d’avoir organisé le renversement du pouvoir en Ukraine, afin de ’’détruire’’ la Russie en tant qu’opposant géopolitique », écrit le Financial Times le 7 mars. Le FT cite Iakounine comme suit :

Une analyse de la CIA... a décrit trois scénarios possibles pour l’évolution à venir de la situation géopolitique. On considérait que le scénario le plus acceptable impliquait la création d’un certain gouvernement mondial – et la mise en œuvre de ce projet va dans le sens d’une domination globale à l’heure actuelle poursuivie par les États-Unis. Nous avons vu ceci en Irak, nous l’avons vu en Afghanistan, nous l’avons vu en Yougoslavie et en Afrique du Nord. Aujourd’hui, la mise en œuvre de cette doctrine s’est déplacée jusqu’à la frontière ukrainienne.

Après avoir décrit Iakounine comme l’un des « durs » faisant partie de l’entourage de Poutine, le quotidien londonien cite à nouveau Iakounine, qui explique que la réponse énergique de Moscou devrait amener l’Occident à « prendre ses distances par rapport aux ’’combattants armés’’ qui ont déclenché les tirs sur le Maidan. L’Occident doit s’engager à faire en sorte que des élections démocratiques en Ukraine puissent ’’rendre légitimes les organes du pouvoir sans la participation d’hommes armés et d’éléments fascistes’’.

Toujours selon le FT, « Iakounine accuse l’Occident d’avoir trahi les garanties données en 1990 à Moscou, selon lesquelles l’OTAN ne s’étendrait pas vers l’Est » :

Si vous regardez la situation de manière objective, Kohl [le Chancelier allemand à cette époque] avait juré à Gorbatchov que le retrait des troupes soviétiques d’Allemagne ne conduirait pas l’approche des frontières russes par l’OTAN. Mais en réalité tout ce qui est arrivé est l’exact opposé. J’ai entendu aujourd’hui que l’OTAN entend plus que doubler le nombre de chasseurs patrouillant le territoire des pays baltes. Cela me semblerait à moi comme étant plutôt comique, mais c’est en fait pathétique et dégoûtant.

Contactez-nous !