Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Un ancien commandant en chef adjoint de l’OTAN prédit une guerre contre la Russie

La rédaction
visites
5258
JPEG - 179.6 ko
Le général britannique Richard Shirreff prédit une guerre de l’OTAN contre la Russie.

Le 8 et 9 juillet, les chefs d’États et de gouvernements des pays membres de l’OTAN se retrouveront lors du sommet de l’OTAN à Varsovie en Pologne. C’est là que seront décidés, ou non, le déploiement des troupes à l’Est, l’adhésion des nouveaux membres et la mise en fonction du bouclier anti-missile.

L’occasion pour les Britanniques de faire monter la pression. C’est le cas pour l’ancien commandant en chef adjoint de l’OTAN en Europe de 2011 à 2014, le Britannique Richard Shirreff.

Fausses informations, vraie propagande

JPEG - 23.7 ko

Pour ce commandant de l’Ordre de l’Empire britannique (COB), il existerait des risques d’une guerre nucléaire avec la Russie « dans l’année », si l’OTAN n’augmente pas immédiatement ses capacités de défense dans les pays baltes.

La chanson n’est pas nouvelle. Depuis des années, l’OTAN, se basant sur une lecture purement géopolitique du monde, fait croire que l’Estonie, la Lituanie et la Lettonie (toutes membres de l’Otan) seraient menacées et que l’Occident devrait agir au plus vite pour éviter une « catastrophe potentielle », ajoute-t-il.

Auteur du livre de fiction 2017 War with Russia, Shirreff a déclaré à la BBC que son livre est une fiction, mais que les faits décrits dans son livre sont « entièrement plausibles ».

Dans celui-ci, il prédit que la Russie pourrait miser sur l’affaiblissement de l’OTAN pour envahir l’Ukraine, puis les trois pays baltes.

Elle pourrait ensuite décider de conquérir le reste de l’Europe. L’objectif ultime du président Poutine serait alors atteint. Nous devons juger le Président Poutine en fonction de ses actes, et non de ses paroles (...) Il a envahi la Géorgie, il a envahi la Crimée, il a envahi l’Ukraine. Il a utilisé la force et il s’en est sorti.

Les Pays baltes

JPEG - 81.3 ko
Carte publiée le 3 février 2016 par le quotidien britannique Daily Mail indiquant qu’il suffirait de trois jours aux Russes pour annexer les pays Baltes !
Crédit : Daily Mail

Selon l’article 5 du traité fondateur de l’Alliance atlantique, les membres de l’OTAN seraient obligés de défendre les États baltes en cas d’attaque.

Pour Shirreff, rien qu’une « perception » de faiblesse de l’OTAN pourrait inciter Poutine d’attaquer les pays baltes, sous prétexte de « défendre » les importantes minorités russes de ces pays !

L’OTAN, qui a déjà augmenté les défenses des trois pays baltes, « devrait monter la barre suffisamment haut pour qu’aucun adversaire ne pense que le risque en vaille la peine », dit-il.

Une vision parfaitement alignée avec celle de Barack Obama et David Cameron pour qui le moment est venu de bomber le torse face à la Russie et la Chine sans pour autant à en mesurer toutes les conséquences...

Merci de signer la pétition :
À Varsovie, ils préparent la guerre. Sortons de l’OTAN !

Contactez-nous !