Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité

Un ancien haut gradé militaire américain : Obama a délibérément aidé les djihadistes

La rédaction
visites
3278
commentaire
PNG - 212.6 ko

L’ancien chef de l’Agence du renseignement militaire américaine (Defense Intelligence Agency, DIA), le lieutenant-général Michael Flynn, a déclaré à la chaîne télé Al Jazeera que la montée en puissance de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL ou Daech) est le résultat d’une « volonté délibérée » de l’administration Obama.

Cette déclaration, sans précédent d’un haut gradé de l’armée américaine, a été faite dans le cadre de l’émission « Head to Head » (Tête-à-tête) d’Al Jazzera, dont le thème était « Les Etats-Unis sont-ils à blâmer pour l’IEEL ? », qui a été diffusée à plusieurs reprises entre les 31 juillet et 3 août 2015. Son animateur, Mehdi Hasan, s’était rendu à Washington pour y rencontrer le général Flynn.

Flynn déclare avoir pris personnellement connaissance, au moment où il dirigeait la DIA, d’un rapport interne de 2012 qui mettait en garde l’administration Obama contre la montée en puissance de l’État islamique et la création d’un « caliphat » par les djihadistes opérant depuis la Syrie et l’Irak. Ce rapport avait été désigné par certains « experts », au moment de sa déclassification subséquente, comme étant secondaire et sans importance. Flynn réfute cette affirmation, déclarant qu’il y avait accordé une grande attention, puisqu’il était personnellement responsable de « s’assurer que la rectitude de nos renseignements est aussi bonne que possible ». Mais l’administration Obama avait « décidé délibérément » d’ignorer cette mise en garde, regrette-t-il.

Répondant à la question d’Hasan, à savoir s’il s’agit bien d’« une décision délibérée de soutenir une rébellion à laquelle participent des salafistes, al Qaïda et les Frères islamiques ? », Flynn confirme : « Ils ont décidé délibérément de faire ce qu’ils ont fait [l’administration Obama]. »

Ces révélations sont à placer dans le contexte de la récente décision d’Obama de changer les règles concernant l’engagement des forces aériennes américaines en Syrie, sans demander l’approbation du Congrès, et ce trois jours après que celui-ci se soit mis en congé. La présence massive de Daech en Syrie est aujourd’hui utilisée par Obama et ses maîtres britanniques comme prétexte, à défaut de la chute du gouvernement al-Assad, pour déclencher une guerre susceptible de conduire à un affrontement nucléaire avec la Russie, qui reste l’un des principaux alliés de la Syrie.

L’émission d’al Jazeera (an anglais) est disponible en cliquant ici.

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide