Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Un conseiller de Poutine renouvelle son appel à la création d’un système de crédit public

La rédaction
visites
812
JPEG - 165.5 ko
L’économiste russe Sergueï Glaziev est en contact avec l’économiste américain Lyndon LaRouche depuis plusieurs années. Il est aujourd’hui conseiller du Président russe pour l’Intégration économique régionale.
Crédit : Ria Novosti

L’économiste russe Sergei Glaziev, l’un des conseillers économiques de Vladimir Poutine, a appelé à la création d’un nouveau système national de crédit productif pour garantir le développement économique de la Russie, rapporte l’agence de presse RIA Novosti le 7 octobre.

S’adressant au IXe Congrès national sur le thème « Modernisation de l’industrie russe : priorités pour le développement », Glaziev a souligné qu’il était nécessaire, pour renforcer les mécanismes de défense contre les sanctions imposées à la Russie, « de créer un système de crédit interne, qui aurait pour objectif de moderniser la croissance économique (…) ainsi que la qualité, la compétence et l’efficience de l’administration publique ».

Les sanctions imposées par les États-Unis et l’Europe occidentale ont montré clairement que « nous ne pouvons plus compter sur l’investissement étranger, et l’État est par conséquent la seule source capable d’approvisionner l’économie en crédit ». Il a aussi souligné la nécessite de rétablir des contrôles sur les sorties de capitaux.

L’actuelle politique fiscale du gouvernement cause plus de retraits d’argent de l’économie que ce qui y est injecté, a-t-il expliqué. D’où la nécessité, a-t-il conclu, « de créer un système de crédit domestique, et il faut le faire rapidement », afin de protéger le niveau de vie de la population russe.

Contactez-nous !