www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Vient de sortir : Nouvelle Solidarité N°16/2012

La rédaction
368 visites

C’est fou ce qu’un « petit journal » sans publicité peut offrir sur 8 pages !

L’EDITORIAL DE JACQUES CHEMINADE : Refondation.

REFORME BANCAIRE. Seule une mobilisation citoyenne imposera la réforme bancaire ! Alors que nous préparions ce numéro, tout indiquait déjà que le projet de loi présenté le 19 décembre, en Conseil des ministres, était inacceptable pour tous ceux qui désirent protéger, grâce à une séparation stricte entre des banques dédiées à des activités incompatibles, les dépôts, le crédit et l’épargne, des placements spéculatifs à haut risque. Preuve même qu’il s’agit d’une simple réforme de façade, le fait que le lobby bancaire s’avoue soulagé, espérant que les envolées lyriques du discours du Bourget du 22 janvier resteront lettre morte. Et on peut les comprendre, car, à la lecture de la version actuelle du texte de Moscovici, tout porte à croire qu’il s’agit d’un bébé conçu, mis au monde et nourri dans les coulisses de Bercy et les salles feutrées des grandes banques universelles qui déshonorent notre pays. Et pourtant, le vrai risque systémique, celui du conflit d’intérêt permanent érigé en vertu, celui de l’impunité devant la loi, ce sont elles. Et tant qu’on n’aura pas trouvé le courage de leur faire face, la planète finance risque d’entraîner le monde dans l’abîme.

Afin de permettre à nos lecteurs d’en juger, le texte complet de la lettre de Finance Watch à Moscovici (p. 3), un rapport sur la mobilisation des membres et sympathisants de Solidarité & Progrès (p. 2) et l’Appel à un Glass-Steagall global (p. 8).

JPEG - 62.4 ko

JACQUES CHEMINADE. L’ancien candidat à la présidentielle a été reçu le 7 décembre par le Président François Hollande à l’Elysée dans le cadre des consultations sur la réforme de la vie politique (Commission Jospin) (p. 2).

ARMEE FRANCAISE. Sera-t-elle sacrifiée sur l’autel de la mondialisation financière ? Christine Bierre, dans un dossier très complet, s’interroge sur les conséquences des choix qui ont été opérés dans les domaines stratégiques et économiques. « Cette situation conduit d’ores et déjà l’armée française à l’impossibilité de tenir les contrats qui lui ont été fixés par le Livre blanc de la défense de 2008. Si elle devait perdurer, elle conduirait à des choix existentiels pour notre défense : faut-il choisir entre la force de dissuasion, les armées de projection et les armes conventionnelles ? Faut-il choisir entre notre autonomie et la mutualisation des efforts avec nos partenaires ? ».

EUROPE. Il y a une vie après l’euro ! Quelle Europe voulons-nous ? Suite des interventions à la conférence internationale de l’Institut Schiller à Floersheim en Allemagne. « Quelle solution pour la Grèce », par Théodore Katsanevas, professeur d’économie à l’université du Pirée (Grèce) ; « Les urgences institutionnelles vont à l’encontre de la société », par George O. Tsobanoglou, président du Comité de recherche sur la pratique sociotechnique de l’Association sociologique internationale, Grèce ; et « Ce qui déterminera l’avenir pour l’Italie », par Lorella Presotto, Confédération civique nationale, Florence, Italie. (p. 6)

CRISE STRATEGIQUE. Armes chimiques : Avec la Syrie, on nous refait le coup de l’Irak ! Les experts internationaux et même Laurent Fabius restent dubitatifs quant aux preuves d’une utilisation d’armes chimiques par le régime syrien. Helga ZEPP-LAROUCHE s’insurge contre le vote inquiétant du Parlement allemand en faveur du déploiement des missiles anti-missiles Patriot. Les députés allemands ont-ils conscience des conséquences de leurs actes ? (p. 7)

TRANSITION ENERGETIQUE. Nucléaire du futur : les réacteurs aux sels fondus (RSF) associés au thorium et les réacteurs aux neutrons rapides (RNR) au centre du débat. Experts français et étrangers ont décidé d’en débattre lors d’un colloque passionnant organisé le 22 novembre à Paris par la Fondation écologie d’avenir de l’Institut de France. (p. 8)

Nouvelle Solidarité , le bimensuel de Solidarité & Progrès, est entièrement produit par des militants. Il existe essentiellement grâce aux abonnements, c’est-à-dire grâce à vous.

Abonnement

Abonnez-vous à Nouvelle Solidarité (version papier ou en ligne) en cliquant ICI.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet