Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Walter Jones : notre combat pour déclassifier les 28 pages sur le 11 septembre

La rédaction
visites
531

Voici le message envoyé par député républicain américain Walter Jones de la Caroline du Nord, à la conférence internationale de l’Institut Schiller des 13 et 14 juin 2015 à Paris.

Je suis Walter Jones, je représente le 3ème district de Caroline du Nord à la Chambre des représentants des États-Unis. Aujourd’hui est un jour spécial, un jour pour la vérité et l’honnêteté, un jour pour l’intégrité au sein de notre gouvernement. Je veux remercier le sénateur Rand Paul, le sénateur Ron Wyden et le sénateur Kirsten Gillibrand, pour s’être engagés et pour nous avoir rejoints du côté du Sénat en reproduisant ce que nous avons fait à la Chambre. A la Chambre nous avons déposé le projet de loi H.R.14, et cela fait déjà la deuxième fois en deux Congrès. Il s’agit d’une résolution demandant au Président de tenir sa promesse aux familles des victimes du 11 septembre et de déclassifier les 28 pages.

J’ai lu les 28 pages, et les 28 pages n’ont rien à voir avec la sécurité nationale, rien, sinon je ne serais pas debout ici. Elles traitent des relations et de la participation aux attentats du 11/9. Donc, pour moi personnellement, ce qui se passe aujourd’hui, avec le Sénat qui prend la tête des opérations — et encore, je remercie le sénateur Rand Paul, il a mentionné aujourd’hui que je l’ai appelé à plusieurs reprises pour l’impliquer, mais nous savions que ce serait un long processus. Nous savions que ce ne serait pas possible en trente jours ou six mois. Mais plutôt que nous pourrions continuer de battre le rappel, cela a créé un énorme battage du côté du Sénat aujourd’hui !

Nous avons le sénateur Bob Graham, qui a été très clair sur cette question depuis des années ; maintenant vous avez les sénateurs Rand Paul, Gillibrand et Wyden qui se sont réunis. Nous devons continuer de battre le rappel. Et je souhaite que les citoyens de New York et New Jersey, et de tous les Etats autour, soutiennent et encouragent leur délégation à se joindre à cet effort pour apporter la paix, autant que l’on peut, aux familles des victimes du 11/9 et pour dire la vérité au peuple américain.

Cet article a été repris d'un autre site.
Contactez-nous !