Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Xi Jinping : chacun est bénéficiaire quand tous se développent

La rédaction
visites
472
JPEG - 46 ko

Radicalement à l’opposé des discours de l’OTAN et des occidentaux, le président chinois Xi Jinping a appelé le samedi 28 juin au développement commun, déclarant que chacun bénéficiera du développement des autres.

M. Xi a fait ces remarques lors d’un important discours à l’occasion de la commémoration du 60e anniversaire de la publication des « Cinq principes de coexistence pacifique », au Grand Palais du Peuple à Beijing.

Selon le président chinois, le ciel, la terre et le monde sont assez vastes pour assurer le développement commun et la prospérité de tous les pays.

Certains pays deviennent plus riches, quand d’autres souffrent de pauvreté et de sous-développement, a-t-il souligné, ajoutant que l’« on ne devrait pas permettre qu’une telle situation perdure ».

Comme la montée des eaux soulève ensemble tous les bateaux, et que plus d’eau dans les affluents crée de plus grandes rivières, tous seront bénéficiaires quand chacun se développera. Quand ils se développent, les pays doivent travailler de façon active au développement commun des autres afin que les gains du développement bénéficie à davantage de personnes à travers le monde,

a ajouté M. Xi avec un sens poétique certain.

Il a appelé tous les pays du monde à conjointement soutenir et développer une économie mondiale ouverte, à promouvoir un développement global fort, durable et équilibré, à favoriser la libéralisation et la facilitation du commerce et de l’investissement et à soutenir une coopération régionale ouverte.

Les pays doivent s’opposer à toute forme de protectionnisme et à toute tentative et pratique destinée à porter atteinte aux intérêts d’autrui ou encore à faire retomber les crises sur autrui, a-t-il indiqué.

Il a également appelé les pays à renforcer la coopération Sud-Sud et le dialogue Nord-Sud de même qu’à renforcer les capacités des pays à se développer de façon autonome. Le président chinois a en outre exhorté les pays développés à assumer davantage de responsabilités et à réduire le fossé Nord-Sud.

« Cela contribuera à l’établissement d’un nouveau partenariat global, plus égal et équilibré pour le développement, et cimentera les fondations pour la réalisation d’une croissance mondiale stable et à long terme », a-il poursuivi.

Le président birman U Thein Sein et le vice-président indien Mohammad Hamid Ansari ont participé à cette activité commémorative et ont prononcé des discours.

Par ailleurs, le Premier ministre chinois Li Keqiang, le plus haut législateur chinois Zhang Dejiang et le plus haut conseiller politique Yu Zhengsheng ont eux aussi participé à cet événement.

En 1954, des dirigeants de la Chine, de l’Inde et du Myanmar ont initié les « Cinq principes de coexistence pacifique », à savoir le respect mutuel de la souveraineté et de l’intégrité territoriale, la non-agression mutuelle, la non-ingérence dans les affaires intérieures, l’égalité et les avantages réciproques ainsi que la coexistence pacifique.

Contactez-nous !