www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

L’hebdomadaire russe Zavtra célèbre le 90ème anniversaire de Lyndon LaRouche

La rédaction
787 visites | 3 commentaires

L’hebdomadaire russe Zavtra publie cette semaine en première page une interview-éclair avec le « philosophe, économiste, homme politique et figure publique américaine Lyndon LaRouche », avant de le féliciter pour son 90e anniversaire, qui aura lieu le 8 septembre prochain.

Le tout est accompagné d’un article de plusieurs pages retraçant son long parcours politique et ses contributions à l’économie politique, et soulignant ses efforts actuels pour désamorcer les tensions découlant de la politique va-t-en guerre de Barack Obama et de l’oligarchie de Wall Street et de la City.

L’hebdomadaire explique comment LaRouche a pu prévoir longtemps à l’avance la catastrophe économique actuelle, en débusquant les idées de la croissance zéro se cachant sous forme d’axiomes sous-jacents dans la pensée économique d’Adam Smith et de Karl Marx, ainsi que dans l’approche de l’analyse des systèmes introduite après 1938, autant à l’Est qu’en Occident, par l’auteur de la théorie des jeux John von Neumann.

Zavtra poursuit en montrant comment les idées et l’engagement politiques de LaRouche remontent à son service dans l’armée américaine au cours de la deuxième guerre mondiale en Inde et en Birmanie, où il a assisté à la lutte pour l’indépendance de ces pays face à l’Empire britannique.

Premier penseur en Occident à réfuter la théorie de l’information de Wiener-Shannon et la théorie des jeux de von Neumann, LaRouche a développé aux cours des années 50 ses thèses sur l’« économie physique », en s’inspirant des travaux du philosophe Gottfried Wilhem Leibniz, du mathématicien Bernhard Riemann et de la conception de la noosphère du scientifique russe Vladimir Vernadski. C’est à partir de ce moment, note Zavtra, que LaRouche a commencé à acquérir sa réputation en tant qu’économiste, en dehors des circuits académiques habituels.

Dès 1959-1960, LaRouche avait prévenu que si les Etats-Unis s’entêtaient à appliquer les politiques économiques qu’ils avaient adoptées, une série de chocs financiers et monétaires aurait lieu au cours de la seconde moitié des années 60, conduisant à la fin des accords de Bretton Woods. Avec l’adoption d’un système à taux de change flottants, une rupture des liens entre les actifs financiers et l’économie réelle s’installerait ensuite et conduirait à des bulles spéculatives de plus en plus grandes et nombreuses, de nature non pas cyclique mais systémique, débouchant sur une crise générale du système économique global.

Zavtra résume ensuite les interventions de LaRouche dans les milieux universitaires américains et européens, qui ont conduit au cours des années 70 à l’émergence d’un mouvement philosophique international voué au progrès scientifique et à la culture classique, ainsi qu’au combat contre les thèses néo-malthusiennes du Club de Rome. La Fondation pour l’énergie de fusion (FEF avec sa revue Fusion) et l’hebdomadaire Executive Intelligence Review sont alors créés pour structurer ce combat.

Suivent alors les huit campagnes de LaRouche pour la présidence américaine, ainsi que ses rencontres à l’échelle internationale avec le Premier ministre indien Indira Gandhi, le Président mexicain Jose Lopez Portillo dans le cadre de la lutte des pays non alignés pour le développement économique (1980-1982), et son rôle auprès du Président Reagan pour le convaincre d’adopter l’Initiative de défense stratégique (IDS) comme projet conjoint avec la Russie pour mettre fin à la doctrine de destruction mutuelle assurée (MAD) dominant alors les affaires militaires et stratégiques.

Les années de prison au cours de la période du Président George H. Bush sont évoquées, puis les avertissements lancés par LaRouche depuis sa cellule de prison, au lendemain de la chute du Mur de Berlin, contre les tentations occidentales de piller les pays de l’ancien bloc de l’Est (avec la complicité de Boris Eltsine), pour nourrir la bulle financière créée par Wall Street et la City.

L’hebdomadaire russe conclut ce long article avec la collaboration qu’a entrenenue LaRouche avec de nombreux scientifiques en Russie même pour faire revivre l’approche du grand scientifique Vladimir Vernadski au cours des années 90, et fait la liste des nombreuses publications des œuvres philosophiques et économiques de LaRouche en russe, certaines par l’Académie russe des sciences.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 3 commentaires

Vos commentaires

  • Le 6 septembre 2012 à 19:32
    par petite souris

    Mieux vaut scinder les banques en deux que de diviser le pays en deux !!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre 2012 à 22:02
    par CV

    ’sont pas si con ces Russes !
    Hey,les Amerloques,votez pas pour l’autre "basketballer sérial-sociopathe",Lyndon nous aura prévenu....
    Vraiment grand homme ce Monsieur.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2012 à 00:54
    par petite souris

    Les russes fêtent La Rouche !
    Vive les hommes libres ...........

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet