Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire

APPEL à signer - A Varsovie, ils préparent la guerre. Sortons de l’OTAN !

Bien qu’impulsé par Solidarité & progrès, cet appel se veut loin des égos et des ambitions des uns et des autres.

Libre à vous de le signer, de le diffuser et, si vous représentez une institution, d’en devenir partenaire.

PNG - 8.2 ko

18 juin
Mobilisation Européenne

Une pétition non-partisane permet d’interpeller aussi bien nos dirigeants que nos élus sur le fait dramatique que le prochain sommet de l’OTAN à Varsovie, les 8 et 9 juillet, prend la forme d’une nouvelle provocation contre la Russie.

Afin d’amplifier et de donner encore plus de visibilité à cet appel, nous avons décidé de participer à une journée d’action internationale qui se déroulera ce samedi 18 juin 2016.

Des signataires de la pétition iront collecter des signatures supplémentaires dans plusieurs grandes villes européennes : Berlin, Paris, Bologna, Copenhague, Bruxelles, Dresden, etc.

Nous vous invitons, en fonction de vos possibilités, à vous y joindre ou à organiser une action similaire près de chez vous !

A savoir :

  1. Vous trouverez ici le pdf de la pétition à imprimer.
  2. Pour collecter des signatures, des rassemblements sont en cours d’organisation à Paris et dans différentes villes de France. (renseignements au numéro ci-dessous)
  3. Si vous souhaitez qu’un rassemblement soit organisé dans votre ville ou dans une agglomération à proximité, contactez-nous dès ce soir au numéro ci-dessous. Les déclarations préalables doivent en effet être effectuées avant mardi soir.

Le détail des rassemblements est consultable depuis l’évènement Facebook à partager.

Coordination : Dans tous les cas pour vous renseigner sur comment vous y prendre ou sur ce qui se passe près de chez vous, inscrivez vos coordonnées dans le formulaire ci-dessous :

Militez !

Laissez vos coordonnées, nous vous recontactons très vite.


Signez cette pétition et envoyez-la à vos élus !

Partenaire, avec d’autres, de cet appel, et vu la gravité des enjeux, Solidarité & Progrès vous invite à le signer sans tarder.

Merci également à le diffuser sans modération auprès de vos proches et sur les réseaux sociaux.

Le prochain sommet de l’OTAN à Varsovie, les 8 et 9 juillet, s’annonce comme une provocation de plus contre la Russie. Par cet appel, les signataires entendent dire « stop » à cette escalade nucléaire avant que l’irréparable ne soit commis !

L’heure est grave. Une nouvelle crise de missiles se prépare contre la Russie, image miroir de celle qui avait conduit en 1962 l’Union soviétique à déployer des missiles à Cuba, aux portes des Etats-Unis. La situation s’est inversée : à l’époque l’OTAN luttait contre le Pacte de Varsovie ; aujourd’hui, elle se réunit à Varsovie !

Ainsi, nous soussignés, constatons que nous sommes devant une politique d’encerclement provocatrice :

  1. élargissement continu de l’OTAN aux frontières de la Russie, malgré les garanties données par les Occidentaux à Gorbatchev en 1989 que ceci n’aurait pas lieu ;
  2. déploiement d’un bouclier de défense anti-missile Aegis en Roumanie, en Pologne, en Turquie, en Espagne. Dotées de systèmes de lancement MK41, ces armes peuvent être utilisées pour des missions de défense (anti-aérienne, anti-sous-marine, antinavire), mais aussi pour des missions d’attaque contre des objectifs terrestres ;
  3. déploiement dans les pays Baltes, en Pologne et en Roumanie, par rotation, de quatre régiments de mille hommes chacun et d’équipements militaires permanents ;
  4. constitution d’un front « nordique » contre la Russie, regroupant des membres de l’OTAN (Danemark, Islande et Norvège) ou de son Partenariat pour la paix (Suède et Finlande).
  5. modernisation des armes nucléaires tactiques de l’OTAN en Europe (B61), qui vise, comme l’a dit la senatrice américaine Dianne Feinstein le 25 mars dernier, à les rendre « plus utilisables et à nous aider à combattre et à gagner une guerre nucléaire limitée »

Pour mettre fin à cette menace nous exigeons :

  1. que le gouvernement français joue la « politique de la chaise vide » au prochain sommet de l’OTAN à Varsovie ;
  2. qu’il annonce sa décision de quitter cette organisation qui n’a plus aucune raison d’être.

Nous appelons la France à créer les conditions du retour à un ordre de paix dans le monde, fondé sur la coopération « gagnant-gagnant » proposée par les BRICS, auquel l’Europe et les Etats-Unis ont tout intérêt à se joindre.

Les moyens que nous avons engagés au XXe siècle pour la guerre, mobilisons-les aujourd’hui pour la paix par le développement mutuel !

Je signe !

Contactez-nous !